Assad: 'La Syrie n'est pas le terreau du groupe Etat islamique'

19/11/15 à 08:51 - Mise à jour à 08:50

Source: Belga

Le président syrien Bachar al-Assad a déclaré mercredi soir que son pays dévasté par la guerre n'était pas un terreau pour le groupe Etat islamique (EI) et reproché à l'Occident d'être responsable de la naissance de l'organisation djihadiste.

Assad: 'La Syrie n'est pas le terreau du groupe Etat islamique'

© REUTERS

"Je peux vous dire que Daech (acronyme arabe de l'EI) ne dispose pas d'un incubateur naturel, d'un incubateur social à l'intérieur de la Syrie", a affirmé M. Assad lors d'une interview avec la chaîne de télévision nationale italienne Rai.

Il a insisté sur le fait que les djihadistes entraînés en Syrie pour commettre des attentats à Paris et ailleurs en sont capables grâce au "soutien des Turcs, des Saoudiens et des Qataris, et bien sûr à la politique occidentale qui a soutenu les terroristes de différentes manières".

L'EI "n'a pas démarré en Syrie. Il a débuté en Irak et avant, en Afghanistan", a dit Bachar al-Assad, en s'appuyant sur une citation de l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair selon laquelle "la guerre en Irak a contribué à créer l'EI". "Son aveu constitue la preuve la plus significative", a affirmé le président syrien.

Les attentats de Paris, revendiqués par l'EI et qui ont fait 129 morts la semaine dernière, ont donné un coup d'accélérateur aux discussions pour trouver une issue à la guerre en Syrie mais achoppent toujours sur le sort de Bachar al-Assad.

Depuis 2011, la guerre a fait au moins 250.000 morts et des millions de réfugiés et de déplacés. Des pans entiers du territoire sont sous l'emprise de l'EI et d'autres groupes armés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires