Arrêt des recherches de corps dans la partie immergée du Concordia

31/01/12 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

La recherche des corps des disparus du naufrage de la Concordia a cessé définitivement aujourd'hui. La raison invoquée par les pompiers et la protection civile est la sécurité menacée des plongeurs.

Arrêt des recherches de corps dans la partie immergée du Concordia

© Reuters Pictures

"Nous avons suspendu définitivement les recherches sous-marines à l'intérieur du bateau", a indiqué un porte-parole des pompiers à l'AFP. Selon la protection civile qui a informé les familles et les ambassades concernées, "les conditions de sécurité ne sont plus réunies pour opérer" dans la partie immergée de l'épave". La décision a été prise suite à des informations liées à la grave détérioration de la coque du navire, là où des brèches ont été ouvertes récemment.

La décision a été prise conjointement par le directeur technique des secours, le chef des pompiers de Grosseto Ennio Aquilino et en accord avec les autres responsables. La crainte des opérateurs est que les plongeurs ne puissent pas ressortir des ouvertures pratiquées pour accéder à des ponts immergés à souvent 20 mètres de profondeur. En revanche, certaines zones continueront d'être fouillées comme certaines zones émergées de la coque ainsi qu'un certain périmètre autour de l'épave dans l'espoir de retrouver des corps éventuels.

Le bilan de la catastrophe est évalué à 32 morts, selon le préfet Franco Gabrielli, commissaire en charge du naufrage. A l'heure actuelle, 17 cadavres ont été retrouvés, dont 16 ont été identifiés, et 15 autres sont encore recherchés. M. Gabrielli a indiqué que les autorités italiennes considéraient comme "un impératif moral la restitution des corps aux familles". Il a également précisé dimanche qu'il faudrait "de 7 à 8 mois" pour enlever l'épave du Concordia qui a échoué près du port de Giglio.

Le Vif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires