Armée américaine : les gays ont la paix

20/10/10 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Le Vif

Un juge fédéral américain a confirmé l'interdiction faite à l'armée de poursuivre l'application de la loi demandant aux militaires homosexuels de taire leur orientation sexuelle.

Armée américaine : les gays ont la paix

© Belga

La juge californienne Virginia Phillips a rejeté les arguments des avocats de l'administration qui lui demandaient de suspendre sa décision pendant la procédure d'appel. Elle estime qu'"aucun des facteurs que la cour a examinés pour prendre en considération l'octroi d'une suspension ne plaide ici en faveur d'une telle suspension". Elle confirme ainsi sa décision, prise la semaine dernière, d'interdire au gouvernement américain de poursuivre l'application de la loi "Don't ask don't tell". Son motif : cette loi n'est pas constitutionnelle.

Le ministère américain de la Justice avait demandé à la juge de suspendre sa décision pendant la procédure d'appel ou du moins, le temps que la cour d'appel puisse elle-même se prononcer sur une éventuelle suspension.

Don't ask, don't tell

Cette loi votée en 1993, sous l'administration Clinton permettait aux homosexuels d'intégrer l'armée tout en taisant leur préférence sexuelle. En effet, certains milieux conservateurs refusaient que des gays s'affichent au sein des troupes américaines.

En janvier 2010, le président américain Barack Obama a demandé l'abrogation de cette loi. La Chambre des représentants a accédé à sa demande au mois de mai mais le 21 septembre, le Sénat refusait d'ouvrir le débat sur la question. Aujourd'hui c'est chose faite.

Le Vif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires