Après son coming out, Bradley Manning perd ses soutiens

27/08/13 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

Après l'annonce de son changement de sexe, l'affaire Bradley Manning est devenue un fait de société, propice à déchaîner les passions de l'opinion publique mais aussi de certaines associations. Revue de liens.

Après son coming out, Bradley Manning perd ses soutiens

© Reuters

Bradley Manning, le jeune soldat frêle et menu responsable de la plus grande fuite de l'histoire des Etats-Unis, a attendu jeudi, le lendemain de sa condamnation à 35 ans de prison, pour révéler qu'il voulait devenir une femme et se faire appeler Chelsea.

C'est ce qu'on peut appeler un coup de théâtre... Bradley Manning, le jeune soldat responsable de la plus grande fuite de l'histoire des Etats-Unis, a attendu le lendemain de sa condamnation à 35 ans de prison, pour faire une déclaration tonitruante: "Je suis Chelsea Manning. Je suis une femme". Après cette annonce, les réactions ne se sont pas fait attendre. LeVif.be a sélectionné trois liens pour comprendre cette nouvelle "affaire Manning".

Un "manque de respect" pour les transsexuels

Sur le site Transadvocate -qui se présente comme un carnet de bord trans 2.0-, le témoignage de Autumn Sandeen intitulé "Pensées autour du coming-out de Chelsea Manning" fustige violemment ce coup de théâtre post-procès... "Si je respecte son nom et identifie son genre, j'ai conscience du manque de respect que Chelsea voue à la communauté transsexuelle -celle dont je fais partie- vu le contexte dans lequelle cette révélation a été faite" écrit l'auteur du texte.

>> A lire sur Transadvocate.com .

Une question qui bouscule ses soutiens

A la barre, psychiatres et confidents avaient souligné combien Manning bataillait avec "sa féminité piégée dans un corps d'homme". Un malaise accentué par l'annonce faite depuis la prison militaire de Fort Leavenworth au Kansas, à savoir recevoir un traitement hormonal. Selon le site Atlantico, cette nouvelle a jeté un coup de froid sur l'ensemble des soutiens de bradley Manning, y compris certaines associations.

>> A lire sur Atlantico.

Une prison pour hommes ou une prison pour femmes?

L'Associated Press donne des précisions sur le changement de sexe de Chelsea Manning, et sur le timing de l'annonce. Ces derniers savaient que l'armée refuserait de lui fournir un traitement hormonal, mais espéraient que la prison l'y autoriserait. D'autre part, l'avocat de Manning, David Coombs assure que Bradley/Chelsea Manning est prêt(e) à être enfermé(e) dans une prison pour hommes.

>> A lire notamment sur cbs.news.

Par Dounia Hadni

Nos partenaires