Anonymous dévoile une liste de membres du Ku Klux Klan

03/11/15 à 11:50 - Mise à jour à 11:52

Source: Knack

Selon une information relayée par plusieurs médias américains, le collectif Anonymous aurait publié les données de milliers de membres du Ku Klux Klan sur le site web Pastebin. Parmi les noms figurent plusieurs sénateurs et maires américains, dont John Cornyn, le sénateur républicain du Texas.

Anonymous dévoile une liste de membres du Ku Klux Klan

© REUTERS

Pour l'instant, on ignore encore s'il s'agit d'une "liste correcte". Sur Twitter, le compte Operation_KKK s'est distancié de la liste. Operation KKK fait savoir que la liste ne sera diffusée que le 4 novembre.

"Je n'ai aucun lien avec le Ku Klux Klan, je suis contre toutes leurs idées" a réagi Jim Gray, le maire de Lexington dans l'état de Kentucky. Gray figure sur la liste publiée sur Pastebin, mais affirme que les informations sont inexactes. "Je ne sais pas d'où viennent ces données, mais c'est une offense grave." D'autres politiques ont fait savoir sur Twitter que les accusations sont fausses.

La publication n'est pas surprenante. Les activistes d'Anonymous ont annoncé la diffusion de l'identité de milliers de membres du KKK. Selon leurs dires, ils souhaitent soulever le problème du racisme aux États-Unis. Simultanément, Anonymous lance une campagne sur les réseaux sociaux contre le KKK sous le hashtag #HoodsOff en référence au masque blanc porté par les membres du KKK pour rester méconnaissable.

Ferguson

Les tensions entre le KKK et Anonymous datent de l'année dernière. L'agent de police blanc Darren Wilson avait dû comparaître devant le tribunal pour se justifier de la mort du jeune noir Michael Brown. Le rapport d'autopsie avait établi que Brown avait été touché par au moins six balles. Pourtant, les jurés avaient décidé qu'il n'y avait pas de raison de poursuivre Wilson. L'incident avait ravivé le débat sur le racisme dans la société américaine et Ferguson avait été le théâtre de troubles violents.

Pendant le procès, le KKK avait menacé d'attaquer les gens qui protestaient contre Darren Wilson. Environ un an plus tard, le groupe de hackers Anonymous se 'venge' en dévoilant les noms de personnes liées au KKK. (AVE)

En savoir plus sur:

Nos partenaires