Alexis Tsipras à Bruxelles mercredi

02/02/15 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Belga

Le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras sera à Bruxelles mercredi. Il a rendez-vous à 09h30 avec Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a indiqué le porte-parole de la Commission lundi.

Alexis Tsipras à Bruxelles mercredi

Alexis Tsipras © Belga

Le gouvernement Tsipras, en place depuis une semaine, veut entamer de nouvelles négociations avec les créanciers de la Grèce à propos de la gigantesque dette grecque. Le Premier ministre Tsipras a appelé Jean-Claude Juncker ce week-end et les deux hommes ont convenu de se voir mercredi.

Le porte-parole de la Commission Margaritis Schinas n'a pas voulu se prononcer sur la discussion qui aura lieu et sur d'éventuelles nouvelles négociations entre la Grèce et les institutions européennes. Il a cependant indiqué que le "point de départ" pour la Commission était une déclaration d'Alexis Tsipras samedi.

Il y indiquait "avoir totalement confiance dans le fait que nous aurons bientôt un accord avantageux tant pour la Grèce que pour l'Europe et que cet accord n'impliquera en aucune manière que la Grèce ne respecte pas ses obligations envers la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI)", a déclaré M. Schinas en citant Alexis Tsipras.

Le porte-parole n'a pas voulu se montrer plus concret. "C'est sur cette base que nous sommes prêts à écouter les propositions concrètes du gouvernement grec et à avoir des discussions constructives sur les prochaines étapes." Il a souligné que "chaque solution possible" nécessitera l'accord de tous les Etats membres de la zone euro.

Le week-end dernier, des informations avaient fait état de ce que Jean-Claude Juncker voulait supprimer la troïka, l'instance composée de la Commission, de la BCE et du FMI avec qui la Grèce a négocié son programme de réformes. Margaritis Schinas a rappelé que Jean-Claude Juncker avait déjà pris cet engagement à l'été dernier devant le Parlement européen. Jean-Claude Juncker veut "une structure démocratique, plus légitime et responsable", qui soit soumise à un contrôle parlementaire plus strict, tant au niveau européen qu'au niveau national. Il n'a pas été précisé dans quel délai Jean-Claude Juncker souhaite soumettre la troïka - ou son successeur - à ce contrôle plus strict.

La visite d'Alexis Tsipras à Bruxelles s'inscrit dans la tournée européenne qu'il effectue cette semaine. Son premier voyage à l'étranger en tant que Premier ministre l'a amené lundi à Chypre, avant de se rendre mardi, avec son ministre des Finances Yanis Varoufakis, à Rome, mercredi à Bruxelles puis Paris. Aucune rencontre n'est pour le moment prévue avec la chancelière allemande Angela Merkel, mais le Premier ministre est "toujours le bienvenu", a indiqué une porte-parole du gouvernement lundi à Berlin.

A Chypre, Alexis Tsipras a été interrogé sur son attitude vis-à-vis de la Russie. Il a nié chercher un rapprochement avec Moscou, parce que le fossé avec les pays européens serait trop large. "Nous menons des négociations sérieuses avec nos partenaires en Europe et ils nous ont prêté de l'argent. Nous avons des devoirs envers eux." On ignore encore si Alexis Tsipras rencontrera d'autres hommes politiques belges ou européens à Bruxelles. Le Premier ministre grec est à Chypre ce lundi. Il aura de toutes façons l'occasion de rencontrer les dirigeants qu'il n'a pas encore pu voir la semaine prochaine, lors du sommet européen prévu le 12 février.

En savoir plus sur:

Nos partenaires