Al-Qaeda en Irak revendique l'attentat le plus sanglant de l'année

20/08/10 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Le Vif

Mardi, un attentat contre un centre de recrutement de l'armée irakienne a fait 59 morts mardi à Bagdad.

Al-Qaeda en Irak revendique l'attentat le plus sanglant de l'année

© Reuters

On la pensait "décapitée" depuis l'élimination de ses deux principaux responsables en avril dernier... Mais la branche irakienne d'Al-Qaeda dispose visiblement encore de quelques ressources. Ce vendredi, Al Qaeda en Irak a revendiqué l'attaque la plus meurtrière dans le pays cette année, selon le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE).

L'attentat contre un centre de recrutement de l'armée irakienne a fait 59 morts et 100 blessés ce mardi à Bagdad, à 48 heures du départ de la dernière unité de combat américaine et à deux semaines du retrait complet des troupes de combat américaines.

Le porte-parole du commandement militaire de Bagdad, le général Qassem Atta, avait dès mardi pointé du doigt Al-Qaeda: "Le timing, les circonstances et la cible, tout laisse à penser qu'Al-Qaeda est derrière l'attentat", avait-il déclaré.

La confirmation est donc venue. L'Etat islamique d'Irak (ISI) a affirmé que cet attentat, en plein mois de jeûne musulman de Ramadan, "a frappé un groupe de chiites et d'apostats qui ont vendu leur foi contre de l'argent et pour devenir un outil dans la guerre contre les sunnites irakiens", selon SITE.

L'attentat, qui a également blessé 100 personnes, est survenu au lendemain de la suspension des négociations entre les deux principaux partis irakiens en vue de la formation d'un gouvernement de coalition, cinq mois après les élections législatives.

Le Vif.be, avec L'express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires