Ai Weiwei: "Il y a encore beaucoup de place pour l'innocence et la naïveté"

28/11/17 à 13:45 - Mise à jour à 13:47
Du Le Vif/L'Express du 24/11/17

Désormais exilé à Berlin, l'artiste et activiste dissident chinois est au coeur d'une double actualité : photographique avec l'exposition événement que lui consacre le Fomu, à Anvers, et cinématographique, avec la sortie prochaine de Human Flow, le documentaire-inventaire tourné dans vingt-trois pays qu'il consacre à la question des réfugiés.

Vous aviez déjà abordé la crise des réfugiés dans vos oeuvres antérieures, installations ou photographies. Pourquoi avoir, avec Human Flow, opté pour une démarche documentaire ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires