Afghanistan: un attentat-suicide fait 14 morts à Kaboul

20/06/16 à 08:11 - Mise à jour à 08:11

Source: Belga

Quatorze personnes ont été tuées et huit blessées lundi tôt à Kaboul dans un attentat-suicide contre un minibus transportant des employés de sécurité népalais, a indiqué un porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur.

Afghanistan: un attentat-suicide fait 14 morts à Kaboul

© reuters

"Les premières informations font état de 14 morts et huit blessés dans l'attaque terroriste perpétrée aujourd'hui à Kaboul. La police vérifie l'identité des victimes", a annoncé sur Twitter le porte-parole du ministère Sediq Sediqqi. Un porte-parole taliban a revendiqué sur les réseaux sociaux l'attaque perpétrée "contre les forces d'agression" en Afghanistan. Il s'agit du premier attentat signalé à Kaboul depuis le début du ramadan il y a deux semaines. Les gardes népalais présents à Kaboul sont généralement employés par l'ambassade américaine. "Ce matin tôt nous avons conduit une attaque martyre contre des gardes des forces d'agression, faisant 20 morts et blessés", a indiqué sur la messagerie WhatsApp un porte-parole taliban, Zabihullah Mujahid, promettant "de divulguer d'autres détails".

L'attaque, perpétrée par un kamikaze à pied, selon la police, peu avant 06H00 locales (03h30 HB) dans l'est de la capitale, sur la route menant à Jalalabad, est également la première depuis l'annonce la semaine dernière du renforcement de l'engagement américain contre les insurgés talibans. Les rebelles islamistes ne cessent de gagner du terrain, principalement dans le sud et l'est du pays mais aussi dans les provinces du nord, et réclament le départ de toutes les troupes étrangères d'Afghanistan. L'opération de l'Otan "Resolute Support" compte encore près de 10.000 hommes stationnés dans le pays, dont 5.500 Américains, qui interviennent principalement comme conseillers et formateurs. La dernière attaque enregistrée dans la capitale afghane remonte au 19 avril. Revendiquée par les talibans, elle avait fait 64 morts et plus de 340 blessés

En savoir plus sur:

Nos partenaires