Afghanistan : quatre tués dans un attentat suicide

02/07/10 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Le Vif

Deux étrangers, dont un Allemand, figurent parmi les quatre personnes tuées dans l'attaque suicide perpétrée ce matin par des talibans contre l'organisation américaine Development Alternatives (DAI) dans la ville de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan.

Afghanistan : quatre tués dans un attentat suicide

© Reuters

"Un garde de sécurité afghan et un policier afghan ont également été tués.", a déclaré le chef de la police de la provinciale de Kunduz, Mohammad Rezaq Yaqobi. Sept autres étrangers ont été blessés dans l'opération spectaculaire survenue à l'aube, selon l'OTAN, tandis que la police faisait état d'au moins 20 civils et policiers afghans blessés.

"Ce matin, six kamikazes talibans ont attaqué un bureau d'une organisation américaine d'aide au développement", a déclaré le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, depuis un lieu inconnu. "Selon nos informations, 52 étrangers se trouvaient à l'intérieur des bâtiments, sans compter les agents de sécurité et les policiers autour", a-t-il déclaré.

Le premier kamikaze s'est fait exploser à l'entrée des bureaux, le second s'est fait exploser à l'intérieur. Deux kamikazes ont cependant été abattus par les forces de sécurité avant de pouvoir agir, a expliqué Mohammad Omar, gouverneur de la province de Kunduz.

Ce nouvel attentat s'est produit à quelques jours de l'arrivée en Afghanistan du nouveau patron des forces internationales, le général américain David Petraeus.

Plusieurs attaques se sont produites au cours des derniers mois contre des organisations américaines d'aide au développement, notamment dans les provinces méridionales d'Helmand et de Kandahar où les combats contre les insurgés sont les plus intenses. Au total, 324 soldats sont morts dans le cadre des opérations militaires en Afghanistan depuis le début de l'année.

En mai dernier, les talibans avaient promis de lancer une série d'opérations de "jihad" --assauts, attentats et assassinats-- contre les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers, en réponse à l'offensive en cours à Kandahar (sud), berceau des talibans. Cette semaine, l'OTAN a assuré avoir tué au moins 31 talibans et capturé un de leurs chefs locaux dans des combats au sol suivis d'un raid aérien dans cette région de l'Afghanistan.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires