Afghanistan : attaques talibanes dans le centre de Kaboul

13/09/11 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Le Vif

Depuis ce matin à Kaboul se déroulent des attaques contre des bâtiments officiels des services de renseignement afghans et étrangers. Elles ont été immédiatement revendiqués par les Talibans.

Afghanistan : attaques talibanes dans le centre de Kaboul

© Reuters

Ce mardi dans le centre de Kaboul, des coups de feu et des explosions ont retenti dans plusieurs zones de la capitale. Les Talibans ont revendiqué ces attaques: "Nous menons une attaque suicide massive visant les bureaux des services de renseignements étrangers et afghans", a écrit Zabiullah Mujahid, le porte-parole des talibans, dans un SMS envoyé à l'AFP peu de temps après les premières explosions. Dans un deuxième message, le porte-parole a précisé: "les cibles des attaques d'aujourd'hui sont le QG de l'Isaf (QG des forces internationales de l'OTAN), l'ambassade des Etats-Unis, la NDS et d'autres sites sensibles".

Il y a en effet eu des tirs de roquette et des explosions dans la rue enclavée et décrite comme "ultrasécurisée" où se trouvent face à face l'Isaf et l'ambassade des US. L'Isaf a cependant annoncé qu'il n'y avait aucune perte à déplorer et que le personnel diplomatique était "à l'abri". La police est arrivée sur les lieux et échange des tirs avec les assaillants. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a affirmé que deux des terroristes de l'Isaf ainsi qu'un policier avaient été tués pendant les échanges de tirs.

Deux obus de mortier ont été tirés sur les bâtiments du quartier des ambassades occidentales, faisant des blessés. Deux attentats suicide ont également visé des postes de police dans l'ouest de la capitale, dont l'un près du Parlement. Trois policiers ont été blessés dans ces attaques.

Les Talibans ont, dans les 10 dernières années, intensifié leur guérilla en multipliant les attaques pour combattre le régime afghan en place. Le régime actuel est soutenu par 130.000 soldats des forces internationales, majoritairement américains. Les attaques ont lieu alors que Kaboul est très sévèrement surveillée : une action "coup d'éclat" qui permet aux Talibans de prouver que leur puissance reste intacte.

Cette attaque menée par les Talibans est décrite par L'Express.fr comme une tentative d'attirer l'attention des médias sur eux. C'est un modus operandi qu'ils ont déjà utilisé lors d'actions précédentes comme l'attaque de l'Intercontinental de Kaboul en juin dernier, ou celle, encore plus récente, du British Council, qui avait donné lieu à 9 heures d'affrontements avec la police.

Et en effet, avec la commémoration des dix ans de 9/11 ce week-end, la communauté internationale est pour l'instant très crispée sur toute attaque de ce type car le spectre d'un attentat contre la puissance occidentale rôde encore. L'attaque de ce mardi tire clairement parti de cette conjoncture pour réaffirmer, à l'heure où les troupes internationales se retirent peu à peu d'Afghanistan, que les Talibans restent bien une menace potentielle.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires