Affaire Snowden: les Américains espionnaient aussi l'ONU

26/08/13 à 18:01 - Mise à jour à 18:01

Source: Le Vif

La NSA, agence de surveillance américaine, aurait intercepté des communications cryptées de l'ONU selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, confirmant la thèse d'espionnage par les Etats-Unis.

Affaire Snowden: les Américains espionnaient aussi l'ONU

© Reuters

Le système de surveillance des États-Unis ne perd pas d'occasion de démontrer, malgré lui et à coups de révélations d'Edward Snowden, l'étendue de son ampleur. L'agence de surveillance américaine NSA a intercepté des communications cryptées de l'ONU, selon les sources de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. La NSA, depuis plusieurs mois montrée du doigt pour ses pratiques illégales d'espionnage, aurait forcé l'accès au système de vidéo-conférence interne de l'ONU.

C'est cette interception de communications qui serait à l'origine d'une "hausse spectaculaire de la quantité de données issues de téléconférences et permis de les décrypter", est-il écrit dans un document de la NSA cité par l'hebdomadaire. L'agence aurait pénétré dans le système de l'ONU pendant l'été 2012, selon le Spiegel.

Le nombre de communications décryptées par ses services serait de ce fait passé de 12 à 458, en trois semaines.
Des articles parus précédemment dans l'hebdomaire allemand et le quotidien britannique The Guardian, s'appuyant aussi sur des documents d'Edward Snowden, avaient détaillé comment la NSA avait pris notamment pour cible les bureaux de l'Union européenne à Bruxelles.

L'administration Obama tente depuis des semaines de défendre les programmes de surveillance des télécommunications menés par la NSA , procédure que beaucoup d'autres qualifient d' "espionnage". Der Spiegel cite un autre rapport interne selon lequel la NSA aurait surpris les services secrets chinois en train d'espionner les communications des Nations unies en 2011.

Nos partenaires