Affaire Bettencourt : 388 000 euros auraient été retirés avant l'élection de Sarkozy

09/07/10 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Le Vif

Selon l'hebdomadaire français Marianne, plus de 380 000 euros auraient été retirés en espèces du compte de Liliane Bettencourt durant les quatre mois précédant l'élection présidentielle de 2007. Par ailleurs, la presse française est divisée sur le témoignage clé de l'ex-comptable.

Affaire Bettencourt : 388 000 euros auraient été retirés avant l'élection de Sarkozy

© Reuters

L'hebdomadaire Marianne qui s'est procuré les carnets de Claire Thibout de l'année 2007, dévoile les retraits d'argent "fréquents" et "très élevés" entre janvier à avril, soit les quatre mois précédant l'élection de Nicolas Sarkozy.

"Au total sur quatre mois, de janvier à avril 2007, pas moins de 388 000 euros (sont) sortis en liquide et sans affectation précise", écrit l'hebdomadaire, avant de préciser: "Rien, dans les cahiers de caisse de Claire T., ne permet de savoir à qui cet argent liquide était réellement destiné. Ce qui est logique, puisqu'elle-même indique qu'il ne fallait pas laisser de trace".

Toutefois, les mentions "Monsieur" ou "Monsieur Bettencourt", nom sous lequel les retraits d'argent aux fins politiques étaient consignés, selon les déclarations de l'ex-comptable à Mediapart, apparaissent à de "nombreuses reprises", pour un total de "183.350 euros en quatre mois", calcule l'hebdomadaire. Marianne indique avoir comparé les sommes retirées en 2007 avec "celles sorties sur la même période de l'année 2006" et conclut que "les mouvements ne sont pas de la même ampleur".

La presse française divisée

"Pour l'Elysée, la vérité est rétablie", titre Le Figaro. Pour Mediapart, Claire T. maintient ses accusations. Le journal en ligne Mediapart maintient l'intégralité du contenu de l'interview de l'ex-comptable de Liliane Bettencourt, publié le 6 juillet, et titrait jeudi soir: "l'ex-comptable des Bettencourt confirme des financements illégaux de la droite".


Le Figaro, quotidien de la droite française, pour sa part, titre sur ce qu'il considère comme un "témoignage boomerang contre l'accusation". Le quotidien insiste sur le fait que Claire Thibout ait contredit la version du site Médiapart. "Je n'ai jamais dit que des enveloppes étaient remises régulièrement à M. Sarkozy" a t-elle dit aux policiers.

Etienne Mougeotte, patron du journal, dénonce dans son édito les méthodes du site Médiapart et l'accuse d'avoir "orienté le témoignage de l'ancienne comptable de Mme Bettencourt pour lui faire dire autre chose que ce qu'elle voulait dire". Selon lui, l'objectif du site est clair: "démolir Nicolas Sarkozy".

Le Vif.be, avec Lexpress.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires