Accord sur des contrôles plus stricts des citoyens européens aux frontières extérieures

25/02/16 à 20:24 - Mise à jour à 21:20

Source: Belga

Les Etats membres de l'UE se sont mis d'accord jeudi sur des contrôles plus stricts aux frontières extérieures de toutes les personnes qui entrent dans l'Union européenne.

Accord sur des contrôles plus stricts des citoyens européens aux frontières extérieures

© BELGA

L'Europe travaille depuis longtemps à un système de "frontières intelligentes", où on ferait usage de technologies avancées pour améliorer les contrôles aux frontières. Après les attentats de Paris, le dossier a connu une accélération et les Etats membres ont demandé à la Commission de préparer un texte législatif qui permette aussi les contrôles systématiques de leurs ressortissants. La Commission n'a pas hésité et a remis sa copie en décembre.

Les Etats membres ont arrêté jeudi une position commune, dans le cadre des négociations avec le Parlement européen. Selon leur position, tous les Etats membres seront obligés de contrôler toutes les personnes - et donc également les ressortissants européens - qui entrent dans l'UE via l'aéroport ou une autre frontière extérieure. Les données personnelles seront passées en revue via les banques de données pertinentes, nationales et européennes.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) reconnaît que les temps d'attente dans les aéroports augmenteront en raison des contrôles. Les pays qui pourront prouver que les temps d'attente augmentent trop en raison des contrôles pourront effectuer des contrôles "ciblés" plutôt que systématiques. Selon M. Francken, un accord avec le Parlement européen devrait être possible avant la fin de l'année. Après une période transitoire de six mois, les contrôles devraient pouvoir commencer à la mi 2017.

En savoir plus sur:

Nos partenaires