Accident de train près de New York: un mort confirmé, des dizaines de blessés

29/09/16 à 16:41 - Mise à jour à 20:45

Source: Afp

Le conducteur du train, qui a foncé jeudi dans la gare de Hoboken et fait un mort et 108 blessés, a été "grièvement blessé et collabore à l'enquête" pour déterminer les causes de l'accident, a indiqué le gouverneur du New Jersey.

Accident de train près de New York: un mort confirmé, des dizaines de blessés

© AFP

Le train, qui transportait quelque 250 passagers en pleine heure de pointe, roulait trop vite et a fait des dégâts considérables dans cette gare qui se trouve en face de Manhattan, a souligné Chris Christie lors d'une conférence de presse.

"Le conducteur du train a été grièvement blessé. Il se trouve dans un hôpital local et coopère avec les forces de l'ordre dans le cadre de l'enquête", a-t-il ajouté.

Le train s'est présenté "à grande vitesse" dans la gare et "a percuté toutes les barrières" jusqu'à l'intérieur du bâtiment, a encore précisé Chris Christie, sans toutefois évoquer la responsabilité du conducteur.

"Les images du déraillement du train dans le New Jersey sont terrifiantes. Mes prières accompagnent ceux qui ont perdu des êtres chers ainsi que les dizaines de blessés", a tweeté la candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, alors qu'un seul décès a été à ce stade confirmé par les autorités.

Son rival républicain Donald Trump, également sur Twitter, a lui offert ses "condoléances à ceux impliqués dans l'accident horrible survenu aujourd'hui dans le New Jersey" et salué les "formidables secours".

Le point

Un train de banlieue lancé à pleine vitesse a défoncé jeudi à l'heure de pointe la gare d'Hoboken (New Jersey), près de New York, faisant au moins un mort et plusieurs dizaines de blessés, selon un bilan encore provisoire.

Au lieu de s'arrêter à son arrivée en gare, le train, bondé à cette heure (08H45 locales, 12H45 GMT), a sauté les butoirs situés en bout de voie, selon des témoignages concordants recueillis par l'AFP et des médias américains.

La rame a ensuite traversé un hall de correspondance avant de se briser sur le mur épais qui sépare cette partie de la gare du hall principal, a-t-il expliqué.

Selon Michael Larson, un employé de la compagnie New Jersey Transit, interrogé sur CNN, le train a heurté les butoirs avec une telle violence qu'il s'est soulevé, provoquant un effondrement du plafond en verrière au-dessus des rails. Plusieurs témoins ont rapporté avoir entendu un gros "boum".

Un précédent bilan avait fait état d'au moins trois morts, mais le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a confirmé uniquement "un mort à ce stade".

Plusieurs médias avaient aussi fait état d'une centaine de blessés mais les responsables des deux hôpitaux où ont été transportées les victimes ont, eux, évoqué un bilan total proche des 75 blessés, dont une dizaine dans un état grave, même si leur vie n'est plus en danger.

Aucune cause n'a été immédiatement avancée pour l'accident et la piste d'un attentat ne semblait pas sérieusement envisagée. Plusieurs témoins ont indiqué que le train n'avait pas ralenti en entrant dans la gare.

"Nous n'avons jamais ralenti", a raconté un passager du train, Jim Finan, interrogé sur la télévision Fox news. "On a enfoncé le butoir de plein fouet. Après il y a eu de la panique, des gens ont essayé de briser les vitres".

Il a confirmé que le train était bondé: "tous ceux qui voyageaient debout se sont envolés" sous le choc, a-t-il indiqué.

William Blaine, un conducteur de la compagnie, qui se trouvait à proximité du lieu de l'accident, a expliqué qu'un système d'alerte du conducteur, ainsi qu'un système de freinage automatique étaient en principe opérationnel en cas de vitesse trop élevée - mais on ignore pour l'instant pourquoi ils n'ont pas fonctionné.

Chaos et de confusion

Le conducteur du train accidenté a été hospitalisé, sans qu'on connaisse encore la gravité de ses blessures.

Une enquête a été ouverte par les autorités, qui associe des experts de l'autorité nationale pour la sécurité ferroviaire, le National Transportation Safety Board.

Les images des photographes de l'AFP et sur les télévisions américaines montraient une scène de chaos et de confusion, avec un train éventré. Un responsable de l'hôpital local a cependant assuré que plus personne n'était coincé dans le train.

"Quand je suis arrivé sur les lieux, j'ai vu des gens partir en courant, des gens blessés, certains gravement. Il y a clairement beaucoup de dégâts", a raconté à l'AFP Pancho Bernasconi, directeur de l'agence de photo Getty, qui se trouvait dans la gare.

Tous les trains passant par la gare de Hoboken, où police et pompiers étaient massivement déployés, ont été suspendus, ont annoncé les services de secours.

Hoboken, ville du chanteur Frank Sinatra et où fut filmé le célèbre "Sur les quais" d'Elia Kazan, est une ville animée, à l'architecture préservée. Elle est située juste en face de Manhattan, de l'autre côté de la rivière Hudson et des milliers de gens font la navette tous les jours par les transports en commun.

Les accidents de train ne sont pas rares aux Etats-Unis où le manque d'investissement dans le réseau ferroviaire est souvent dénoncé.

Le dernier gros accident remonte à mai 2015, lorsqu'un train Washington-New York de la compagnie Amtrak avait déraillé à Philadelphie, faisant 8 morts et 200 blessés.

En décembre 2013, à New York, un train de banlieue roulant trop vite avait raté un virage à son arrivée dans le Bronx, faisant 4 morts et 67 blessés.

La pire catastrophe ferroviaire aux Etats-Unis remonte à octobre 1972, lorsque deux trains de banlieue étaient entrés en collision à Chicago (Illinois), faisant 45 morts et plus de 330 blessés.

Les principaux accidents de train aux Etats-Unis

L'accident de train meurtrier survenu jeudi matin dans une gare de la banlieue de New York fait suite à plusieurs autres catastrophes ferroviaires qui ont endeuillé les Etats-Unis au cours des dernières décennies.

- 45 morts à Chicago en 1972 -

La pire catastrophe ferroviaire depuis une quarantaine d'années remonte à octobre 1972 lorsque deux trains de banlieue sont entrés en collision à Chicago (Illinois, nord), faisant 45 morts et plus de 330 blessés.

- 44 morts en Alabama en 1993 -

En septembre 1993, 44 personnes ont péri près de la ville de Saraland en Alabama (sud) dans le déraillement d'un train à son passage sur un pont enjambant la rivière Mobile.

- 25 morts près de Los Angeles en 2008 -

Au cours des dix dernières années, la catastrophe la plus grave a eu lieu le 12 septembre 2008, lorsqu'un train de banlieue avec 222 passagers à bord a heurté de plein fouet un convoi de marchandises à Chatsworth (50 km au nord-ouest de Los Angeles), faisant 25 morts.

- Les accidents les plus récents -

Plus récemment, les Etats-Unis ont connu une série d'accidents meurtriers:

- 10 morts le 14 janvier 2015: un autocar, qui transférait des détenus d'une prison d'Abilene vers celle d'El Paso, au Texas (sud), quitte un tronçon de l'autoroute, tombe en contrebas sur la voie ferrée, et entre en collision avec un train: huit détenus et deux employés de l'administration pénitentiaire sont tués.

- 8 morts le 12 mai 2015: le train 188 de la compagnie ferroviaire publique Amtrak qui reliait Washington à New York avec 243 personnes à bord déraille à Philadelphie (est), faisant huit morts et plus de 200 blessés. L'accident s'est passé à l'entrée d'une courbe alors que le train était lancé à 170 km/h, soit plus de deux fois la vitesse autorisée.

- 6 morts le 3 février 2015: une collision au nord de New York entre un train de banlieue bondé et une voiture qui traversait les voies, fait six morts et 15 blessés. Il s'agit du pire accident mortel de l'histoire de Metro North, la ligne ferroviaire qui relie Manhattan aux banlieues nord de New York, et le troisième en deux ans.

- 4 morts le 1er décembre 2013: un train de banlieue roulant trop vite rate un virage à son arrivée dans le Bronx à New York, faisant 4 morts et 67 blessés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires