Accident d'avion en RDC : la boîte noire retrouvée

06/04/11 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

La boîte noire de l'avion de l'ONU qui s'est écrasé lundi à Kinshasa, faisant 32 morts et un blessé grave, a été retrouvée et les corps des 32 victimes identifiées, a annoncé mercredi la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco).

Accident d'avion en RDC : la boîte noire retrouvée

© Belga/AFP

La boîte noire de l'appareil, un Bombardier CRJ-100, a été retrouvée et remise aux autorités de l'aviation civile congolaises, chargée de l'enquête, a indiqué le porte-parole de la Monusco Madnodje Mounoubai, lors d'une conférence de presse à Kinshasa.

"Tous les corps ont déjà été identifiés. Le travail a pris du temps, ça c'est terminé très tard dans la nuit" de mardi à mercredi, a-t-il ajouté, sans préciser la nationalité des victimes.

L'accident s'est produit lundi peu après 14h00 locales (15h00 HB), lorsque le pilote a tenté de se poser sur la piste d'atterrissage à Kinshasa, alors qu'une forte pluie s'abattait sur la capitale congolaise.

Le crash serait dû au mauvais temps, selon une source aéroportuaire congolaise.

Deux Belges - la commissaire principale Kristina Bonnez de la police fédérale et Jeroen Bervoets, fils de l'ancien secrétaire politique du parti écologiste flamand Agalev - trois Sud-Africains et au moins un Ivoirien, tous travaillant pour le compte de la Monusco, et quatre membres d'équipage géorgiens de la compagnie aérienne Airzena Georgian Airways, propriétaire de l'appareil affrété par l'ONU, figurent parmi les victimes.

Un journaliste congolais, unique rescapé des 33 personnes qui se trouvaient à bord de l'avion, était toujours soigné mercredi dans un hôpital proche de l'aéroport.

Il s'agit du premier crash impliquant un appareil de l'organisation dans ce pays depuis le début de sa mission en 1999.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires