Abaaoud a été dénoncé par une amie de sa cousine

04/02/16 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Belga

Abdelhamid Abaaoud a été dénoncé à la police par une amie de sa cousine Hasna Aït Boulahcen. La jeune femme a révélé aux enquêteurs l'adresse de la cache où celui qui est considéré comme le personnage central des attentats de Paris et sa cousine ont trouvé la mort, à Saint-Denis, a-t-elle témoigné jeudi sur BFMTV.

Abaaoud a été dénoncé par une amie de sa cousine

© AFP

Le 15 novembre, deux jours après les attentats, la jeune femme se trouvait en compagnie d'Hasna Aït Boulahcen lorsque cette dernière a reçu un appel d'une personne mandatée par son cousin lui demandant de "trouver un véhicule pour aller récupérer quelqu'un qui a besoin d'un hébergement".

Lorsque les deux femmes arrivent au rendez-vous à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), elles voient Abaaoud sortir d'un buisson. La témoin ne le reconnaît pas immédiatement. "Il avait un bob sur la tête, des baskets orange, un bombers, pour moi c'était un Roumain. En plus, il avait le sourire (...)", se souvient-elle, le décrivant comme "fier de lui".

Le terroriste évoque d'autres projets d'attentats et donne pour mission à sa cousine de lui trouver une planque. L'amie d'Hasna Aït Boulahcen tente alors de la raisonner, en vain.

Lors d'un rendez-vous suivant, la cousine d'Abaaoud indique qu'il compte s'attaquer le jeudi suivant à un centre commercial, une crèche et un commissariat du quartier de la Défense. La jeune femme parviendra lors de cette discussion à obtenir l'adresse de la planque, qu'elle transmettra ensuite aux enquêteurs.

Le mercredi 18 novembre, Abdelhamid Abaaoud et Hasna Aït Boulahcen, ainsi que le Belge Chakib Akrouh, seront tués lors de l'assaut du Raid.

Nos partenaires