À un an des élections, où en sont les tractations qui doivent conduire à une recomposition politique du Parlement européen ?

27/05/18 à 17:00 - Mise à jour à 26/05/18 à 23:11
Du Le Vif/L'Express du 24/05/18

Eclairage sur ces grandes manoeuvres, alors qu'Emmanuel Macron tarde à sortir du bois.

Enjeu majeur des élections européennes du printemps prochain - en Belgique, on votera le 26 mai 2019 -, la réorganisation de l'échiquier politique se prépare en coulisses. Enorme assemblage hétérogène, le Parti populaire européen (PPE), qui compte dans ses rangs des ultraconservateurs flirtant avec l'extrême droite et des chrétiens démocrates bon teint, va-t-il se fragmenter ? Les socialistes et sociaux-démocrates, en crise profonde dans toute l'Union, vont-ils s'effondrer ? Les forces populistes et eurosceptiques, appelées à se restructurer après le départ des eurodéputés britanniques, vont-elles parvenir à se fédérer ? Surtout, pourquoi Emmanuel Macron, qui rêve de faire bouger les lignes au Parlement européen, tarde-t-il à abattre son jeu ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires