A Caracas, fouiller les eaux sales en quête de trésors

13/03/18 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Source: Afp

Les égouts de Caracas s'y déversent, mais cela n'effraie pas les dizaines de jeunes Vénézuéliens qui fouillent chaque jour les eaux sales du fleuve Guaire pour y chercher des bijoux perdus, voire de simples câbles en cuivre, afin de les revendre et manger à leur faim.

Torse nu, Bryan, 23 ans, vit son jour de chance: il vient de dégoter une boucle d'oreille dorée, égarée dans le lit noir du fleuve.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires