A Bruxelles, l'Europe et l'Asie tentent de se mettre d'accord avant le G20

04/10/10 à 07:13 - Mise à jour à 07:13

Source: Le Vif

Ces lundi et mardi, Bruxelles accueille le sommet Bruxelles-Asie, qui devrait porter essentiellement sur des questions économiques et financières. Et tenter de mettre d'accord les différents protagonistes avant le G20 du mois prochain.

A Bruxelles, l'Europe et l'Asie tentent de se mettre d'accord avant le G20

© Reuters

Bruxelles accueille dès lundi après-midi, et pour deux jours, le 8e sommet de l'ASEM, un forum biennal regroupant les dirigeants de 46 pays européens et asiatiques, lesquels représentent ensemble la moitié du PIB mondial, 58% de la population terrestre, et 60% du commerce international.

Intervenant dans un contexte de crise économique, et un mois avant la réunion du G-20 en Corée du Sud, ce 8e sommet de l'ASEM sera largement dominé par les questions de gouvernance économique et financière, notamment le taux de change du yuan que les Européens considèrent de longue date comme artificiellement sous-évalué afin de soutenir les exportations chinoises.

La réunion débutera ce lundi à 14h30 pour s'achever mardi en fin d'après-midi. Quatre sessions de travail ont été prévues sous les ors du Palais royal de Bruxelles, spécialement rafraîchi pour l'occasion. Plusieurs thèmes y seront abordés, dont la modernisation du FMI, l'accès aux marchés, les droits de propriété intellectuelle, la prolifération nucléaire (Iran et Corée du Nord), l'aide humanitaire, la piraterie en mer, le terrorisme, les droits de l'homme ou encore la lutte contre le changement climatique.

Au total, pas moins de 36 des 46 chefs d'Etat et de gouvernement membres sont attendus à Bruxelles, dont les Premiers ministres chinois et japonais, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires