8 morts dans une attaque contre le parlement tchétchène

19/10/10 à 08:25 - Mise à jour à 08:25

Source: Le Vif

Un petit groupe de quatre rebelles a attaqué mardi matin le Parlement tchétchène à Grozny, tuant quatre personnes avant d'être abattu par les forces régulières, une attaque spectaculaire dans cette république du Caucase que Moscou ne parvient pas à pacifier.

8 morts dans une attaque contre le parlement tchétchène

© Reuters

Un groupe de quatre rebelles a attaqué peu avant 05H00 GMT (07h00 heure belge) le siège de l'assemblée tchétchène à Grozny, selon les autorités locales et des témoins interrogés par l'AFP. Vers 07H00 GMT, le gouvernement tchétchène annonçait avoir "liquidé" ces assaillants, le ministère tchétchène de l'Intérieur ajoutant que trois policiers chargés de la sécurité du bâtiment avaient été tués ainsi qu'un employé du Parlement.

"L'opération de liquidation des combattants et de libération des députés et des employés a duré 15 à 20 minutes", a déclaré le président tchétchène Ramzan Kadyrov à l'agence Interfax. "Tous les députés sont vivants, ont été évacués du territoire du Parlement et sont en sécurité", a ajouté Kadyrov, qui s'est entretenu dans la matinée avec l'homme fort de Russie, le Premier ministre Vladimir Poutine, qui avait déclenché en 1999 la deuxième guerre de Tchétchénie.

Le comité d'enquête du parquet russe a donné pour sa part une version légèrement différente dans un communiqué, faisant état de trois morts (deux policiers et un civil) et 17 blessés. Selon cette source, trois assaillants ont attaqué le Parlement et tous se sont fait exploser.

Cette opération est la plus spectaculaire en Tchétchénie depuis l'attaque lancée par les rebelles islamistes en août dernier contre le village du président de cette république du Caucase russe, Ramzan Kadyrov.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires