68 morts dans des attentats anti-chiites en Irak

05/01/12 à 11:01 - Mise à jour à 11:01

Source: Le Vif

Une série d'explosions ont fait au moins 23 morts et des dizaines de blessés à Bagdad, dans un pays en pleine crise politique sur fond de tensions croissantes entre chiites et sunnites.

68 morts dans des attentats anti-chiites en Irak

© Reuters

Une série d'attentats à la bombe dans la matinée dans
deux quartiers chiites de Bagdad avaient fait au moins 23 morts à Bagdad.

Cette vague d'attentats est la plus grave dans la capitale irakienne depuis la série d'explosions qui avaient tué 60 personnes le 22 décembre, quatre jours aprèsle départ des derniers soldats américains du pays.

45 morts dans un attentat contre des pèlerins chiites au Sud

45 personnes ont été tuées et 68 blessées dans un attentat visant jeudi un groupe de pèlerins chiites près de Nassiriya, dans le sud de l'Irak, selon le site officiel de la province de Zi Qar.

Les pèlerins se rendaient à pied dans la ville sainte de Kerbala pour des célébrations de l'Arbaïn, un deuil religieux chiite commémorant la mort de l'imam Hussein à Kerbala.

Crise politique entre chiites et sunnites

A Sadr City, un autre quartier chiite du nord de la capitale, une moto piégée a explosé vers 7h près d'un groupe de journaliers, faisant 7 morts et 20 blessés, selon le responsable du ministère de l'Intérieur. Peu après, deux bombes placées sur le bord de la route ont explosé près du principal hôpital du quartier, au moment où les blessés y étaient conduits, faisant deux morts et 15 blessés supplémentaires, selon la même source. Le responsable du ministère de la Défense a confirmé un bilan.

Ces attentats interviennent en pleine crise politique entre les blocs politiques sunnites et chiites. Les Etats-Unis et l'ONU ont lancé des appels au calme et plaidé pour un dialogue entre les différents blocs politiques, mais aucune rencontre n'a eu lieu pour l'instant.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires