63e anniversaire de la création d'Israël

13/05/11 à 14:21 - Mise à jour à 14:21

Source: Le Vif

Face au risque de violences lors de la commémoration par les Palestiniens du 63e anniversaire de la "Nakba" (la catastrophe de leur exode après la création de l'Etat d'Israël en 1948), les forces de sécurité israéliennes ont été placées en état d'alerte.

63e anniversaire de la création d'Israël

© EPA

A cette occasion et comme chaque année, les Palestiniens comptent organiser (d'aujourd'hui jusqu'à Dimanche) des marches dans les territoires occupés, ainsi qu'à Jérusalem-Est. Inquiet, Israël a placé "la police en état d'alerte et déployé des milliers d'hommes en renfort, aussi bien à Jérusalem-est que dans le nord d'Israël" (où est concentrée la majorité de la population arabe d'Israël), a indiqué à l'AFP son porte-parole, Micky Rosenfeld.

Il a néanmoins précisé qu'il ne s'agissait pas "d'un état d'alerte maximal". La police a ainsi limité aux hommes de plus de 45 ans et détenteurs de la carte d'identité israélienne, l'accès à l'esplanade des Mosquées dans la Vieille ville de Jérusalem, dans la partie orientale de la ville annexée par Israël en 1967.

L'esplanade en question a depuis la création de l'Etat d'Israël, constitué une problématique pour les deux populations car elle abrite notamment la mosquée Al-Aqsa (troisième lieu saint de l'islam) et est considérée (sous le nom de mont du Temple) comme le lieu le plus sacré du judaïsme.

Plus de 760.000 Palestiniens ont été poussés à l'exode par l'avancée des forces juives ou chassés de chez eux, il y a 63 ans. Aujourd'hui, l'ONU estime à quelque 4,7 millions le nombre de ces réfugiés avec leurs descendants.

Mathilde Perrin, avec Belga

Nos partenaires