400 arrestations après une manifestation à Montréal

24/05/12 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif

400 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi à Montréal au terme d'une manifestation illégale d'étudiants contre la hausse des frais de scolarité.

400 arrestations après une manifestation à Montréal

© Reuters

Le "printemps érable" se poursuit et non sans heurts. Déclaré illégal par les autorités, le rassemblement de la nuit de mercredi à jeudi a été toléré pendant plus de trois heures, avant quelques débordements, a annoncé la police.

Les étudiants québécois sont engagés depuis plus de trois mois dans une vive contestation contre la hausse des droits d'inscription dans les universités qui risquent d'augmenter de 82 % les sept prochaines années. Le gouvernement du Premier ministre provincial Jean Charest a fait adopter une loi réduisant la liberté de manifester, dite "loi matraque". Désormais, une personne organisant une grève s'expose à une amende pouvant aller jusqu'à 95.000 euros.


La police a déjà dispersé à coups de matraque et de grenades assourdissantes une manifestation de 2000 personnes la veille au soir à Montréal. Des dizaines de milliers de Montréalais avaient protesté, mais sans incident, contre cette récente "loi matraque".
Dans un souci de sécurité, le gouvernement a suspendu les cours dans les universités contestataires et ce jusqu'en août.

Le Vif.be avec L'Express.fr et Belga


Nos partenaires