300 millions d'Indiens plongés dans le noir

30/07/12 à 11:12 - Mise à jour à 11:12

Source: Le Vif

Une gigantesque panne d'électricité lundi dans le nord de l'Inde a privé de courant, voire d'eau, jusqu'à 300 millions d'habitants et provoqué le chaos dans les transports urbains, notamment dans la capitale New Delhi. Il s'agit du pire "black-out" en Inde depuis onze ans, selon les autorités.

300 millions d'Indiens plongés dans le noir

© Reuters

L'ensemble du réseau électrique du nord du pays s'est effondré peu après 02H00 dans la nuit de dimanche à lundi (20H30 GMT dimanche) et n'a pu être rétabli partiellement que six heures plus tard, a indiqué le ministre de l'Energie, Sushilkumar Shinde. Selon les premiers éléments d'enquête, une surcharge sur le système électrique aurait entraîné des ruptures d'approvisionnement en cascade, a précisé M. Shinde, en regrettant "un accident, une défaillance".

Cette panne a perturbé le trafic ferroviaire dans toute la région, le métro à New Delhi et supprimé les feux de signalisation dans les grandes villes, provoquant d'innombrables embouteillages à l'heure de pointe matinale. "La totalité de la région nord", où vivent 28% de la population de 1,2 milliard d'habitants, a été affectée, selon le groupe en charge du réseau électrique du nord de l'Inde, Power System Operation Corp.

Pour de nombreux habitants, l'absence de courant a aussi entraîné des problèmes d'approvisionnement en eau, les pompes situées sur les toits des immeubles dans les grandes villes fonctionnant à l'électricité. Les neufs Etats concernés sont New Delhi, le Pendjab, l'Haryana, l'Uttar Pradesh, l'Himachal Pradesh, le Rajasthan, le Jammu-et-Cachemire, l'Uttaranchal et le Madhya Pradesh. Selon le ministre de l'Energie, 60% de l'approvisionnement en électricité avait été rétabli à 11H00.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires