30 juin 1960 : l'autre discours de Lumumba

30/06/16 à 08:59 - Mise à jour à 08:58

Source: Le Vif/l'express

C'est ce qu'on appelle un incident diplomatique. Le 30 juin, les plus hautes autorités belges se sont déplacées à Léopoldville pour célébrer l'indépendance du Congo.

Durant la cérémonie, le roi Baudouin prononce un discours au ton paternaliste. Le président Kasa-Vubu lui répond ensuite par des paroles largement consensuelles. Jusque-là, tout va bien. Mais c'est alors que Patrice Lumumba se lève. Contrairement à toute règle protocolaire, le Premier ministre du jeune Etat prend la parole. Une parole acide. Lumumba rappelle le passé colonial de son pays. Il évoque une lutte qui fut "de larmes, de feu et de sang" et dénonce "les ironies, les insultes et les coups". A plusieurs reprises, les Congolais présents dans la sall...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires