29 avril 1972 : L'étincelle du premier génocide burundais

29/04/18 à 09:30 - Mise à jour à 26/04/18 à 14:06
Du Le Vif/L'Express du 26/04/18

En kirundi, on parle d'"Ikiza". En français : la "grande catastrophe". Et pourtant, aucun mot ne pourrait qualifier ce qui s'est passé au Burundi au printemps 1972. Le 29 avril, des rebelles hutus ouvrent les hostilités. Dans le sud du pays, des douzaines de civils tutsis sont abattus. Sauvagement, hommes, femmes et enfants sont découpés. L'horreur. Ce n'est pourtant encore... que le début.

Car c'est bien la riposte, disproportionnée, qui va faire entrer le conflit dans une autre dimension. Partout dans le pays, les hutus sont pourchassés, torturés, tués. Dans les pleurs et les cris, un nettoyage ethnique s'opère. Devant le silence de la communauté internationale s'écrit l'une des pages les plus sombres de l'histoire du pays.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires