21 avril 1997 : Dissoudre l'Assemblée nationale, le pari raté de Jacques Chirac

21/04/18 à 09:30 - Mise à jour à 19/04/18 à 15:04
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Costume gris, air grave. C'est en homme d'Etat que Jacques Chirac entend se présenter aux Français. Il a choisi la voie télédiffusée pour leur annoncer ce qu'ils savaient déjà. Le président de la République a bel et bien décidé d'utiliser l'article 12 de la Constitution et de dissoudre l'Assemblée nationale. Pourquoi ?

" L'intérêt du pays commande d'anticiper des élections, avance-t-il. J'ai acquis la conviction qu'il faut redonner la parole à notre peuple ". Mais que se cache-t-il vraiment derrière ces formules passe-partout ? Et surtout, comment expliquer qu'un homme doté d'un tel sens politique ait pu commettre pareille erreur stratégique ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires