2011, l'année du volontariat européen

02/12/10 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

Les quelque cent millions de bénévoles actifs dans les quartiers, les hôpitaux ou les musées européens seront mis à l'honneur l'an prochain, dans le cadre de l'année européenne du volontariat.

2011, l'année du volontariat européen

© Thinkstock

"Cette année sera avant tout une année de prise de conscience", a affirmé jeudi la commissaire européenne à la citoyenneté, Viviane Reding, à l'occasion d'une petite cérémonie de lancement. L'année doit permettre d'offrir une plus grande reconnaissance aux nombreux bénévoles qui oeuvrent souvent dans l'ombre, mais aussi de "galvaniser une nouvelle génération", a-t-elle dit. La commissaire espère que l'année européenne permettra de doubler le nombre de volontaires à travers l'Europe.

Selon un sondage Eurobaromètre, trois Européens sur dix exercent une activité bénévole. Le secrétaire d'Etat belge aux Affaires sociales Jean-Marc Delizée, invité à s'exprimer dans le cadre de la présidence belge, a renversé ce chiffre pour souligner que sept personnes sur dix n'en exercent aucune. Les pouvoirs publics ont la responsabilité d'encourager ces activités, a-t-il dit, rappelant qu'il avait parrainé en Belgique une loi sur la question.

Pour l'eurodéputée Marian Harkin, les pouvoirs publics "se tireraient une balle dans le pied" s'ils réduisaient le soutien au volontariat. "Car bien que les contributions soient bénévoles, les structures pour les encadrer ont un prix", a-t-elle souligné. "Or, on estime que pour un euro investi, il y a un retour de 5 à 8 euros. Aucune institution financière ne vous offrira un tel retour sur investissement", a-t-elle dit.

Mme Harkin, elle-même une ancienne bénévole active entrée en politique "par accident", juge par ailleurs important que "les volontaires ne remplacent pas les emplois rémunérés".

Une cérémonie belge de lancement de l'année européenne du volontariat sera organisée vendredi place d'Espagne à Bruxelles, dans un pavillon spécialement installé pour l'occasion. Les ministres des trois communautés, Joke Schauvliege, Fadila Laanan et Isabelle Weykmans s'y exprimeront à 13H00. Le pavillon restera accessible jusqu'au 11 décembre.

Le site européen de l'année européenne est quant à lui accessible à l'adresse http://www.eyv2011.eu. Un appel aux témoignages y est lancé en sorte de publier les récits des "gens ordinaires qui oeuvrent avec abnégation et sans répit pour les besoins de leur communauté".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires