18 mois avec sursis pour avoir appelé à décapiter le directeur de Charlie Hebdo

26/06/13 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

Un jeune homme de 24 ans, expulsé depuis au Maroc, a été condamné mercredi par la justice française à 18 mois de prison avec sursis pour avoir appelé à décapiter le directeur d'un hebdomadaire satirique, Charlie Hebdo, après la publication par ce journal de caricatures de Mahomet en septembre 2012.

18 mois avec sursis pour avoir appelé à décapiter le directeur de Charlie Hebdo

© IMAGEGLOBE

Cette peine prononcée par le tribunal correctionnel de Paris est largement supérieure aux réquisitions du parquet, qui avait demandé une peine de six mois avec sursis.

Ce jeune intérimaire, qui habitait La Rochelle, a depuis été expulsé au Maroc à la demande du ministère de l'Intérieur, notamment en raison de ses écrits qui lui valent d'être poursuivi devant le tribunal pour provocation non suivie d'effets à la commission d'une atteinte à la vie.

L'hebdomadaire avait publié ces caricatures alors que des extraits d'un film islamophobe circulaient sur internet, entraînant une vague de violences dans plusieurs pays.

Lors de sa garde à vue, le jeune homme avait reconnu avoir posté ce message rédigé en arabe dans lequel figurait notamment la phrase "qui m'apporte la tête de ce chien" et dans lequel il exhortait les musulmans à décapiter le directeur de Charlie Hebdo.

Il ne connaissait pas le journal, pas plus que son caractère satirique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires