12 morts et 40 blessés dans une fusillade dans un cinéma projetant Batman aux États-Unis

20/07/12 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Le Vif

L'auteur de la fusillade dans un cinéma d'Aurora près de Denver, qui a fait au moins 12 morts et une quarantaine de blessés selon un nouveau bilan, est un habitant de la commune et s'appelle James Holmes. Les victimes ont entre 6 et 31 ans, selon l'antenne locale de NBC News.

12 morts et 40 blessés dans une fusillade dans un cinéma projetant Batman aux États-Unis

© Reuters

La séance était prévue à minuit (8 heures belge), le film a commencé vers minuit quart. Le suspect a tiré dans la foule 10 à 15 minutes plus tard. Le film était projeté dans trois salles en même temps. Le tireur aurait lancé des gaz lacrymogènes ou des fumigènes au moment des attaques.

Brenda Stuart, de la radio de 850 KOA, déclaré à Sky News que "beaucoup de gens pensaient que les coups de feu faisaient partie du film." "Ils ont entendu ce qu'ils croyaient être des pétards", a-t-elle ajouté, citant des témoins. "Puis ils ont vu les balles voler."

Réalisant que quelqu'un tirait réellement dans la salle "tout le monde a commencé à paniquer". Les gens ont ensuite commencé à quitter le cinéma en courant et il y a eu des coups de feu alors que les policiers arrivés sur les lieux criaient "baissez-vous", selon un autre témoin, Banjamin Fernandez, 30 ans, cité par le Denver Post. Beaucoup de jeunes gens et des enfants également étaient présents pour la première de ce film très attendu. "The dark Knight rises" est le troisième et ultime volet des Batman. La présence de nombreux fans déguisés aurait pu permettre au tueur de se fondre plus facilement dans la foule.

Selon un précédent rapport, dix personnes sont mortes dans le cinéma et quatre autres ont péri des suites de leurs blessures à l'hôpital. Un dernier bilan a ramené le nombre de morts à 12 et une quarantaine de blessées, certaines étnt toujours dans un état critique. Les blessés ont été envoyés dans six hôpitaux de la région. Les victimes ont entre 6 et 31 ans, selon NBC News.
Les corps de 10 des victimes se trouvent toujours à l'intérieur de la salle du multiplex "Century 16 Movie Theater" où le tireur a ouvert le feu.

Les témoins qui n'ont pas été blessés ont été rassemblés avec leurs familles dans l'école secondaire d'Aurora où ils sont entendus par la police.

Le tireur identifié

L'auteur de la fusillade est un habitant de la commune et s'appelle James Holmes, selon les médias américains. Selon le FBI, cité par les télévisions locales, l'homme, âgé de 24 ans, n'a aucun lien connu avec des réseaux terroristes. Le tireur a été arrêté sans opposer de résistance et rien n'indique que d'autres suspects aient été impliqués dans la fusillade. La police a saisi un fusil, un revolver et un masque à gaz lors de l'arrestation. Une troisième arme à feu se trouve toujours dans le cinéma.

Le suspect a été interpellé sur un parking derrière le cinéma et n'a pas opposé de résistance. Il a été placé en garde à vue. Il doit être présenté à la justice lundi. Selon la Maison-Blanche, il n'a aucun lien connu avec les réseaux terroristes.

Le tireur avait piégé son appartement à l'aide d'explosifs "très sophistiqués", a indiqué la police. Le chef de la police de la ville d'Aurora (Colorado) a déclaré que la demeure du tireur était truffée de "matériel explosif ou inflammable", selon des propos rapportés par les médias locaux.

L'immeuble a été évacué, ainsi que quatre autres bâtiments aux alentours par mesure de sécurité. Il a également affirmé avoir agi seul. La police n'a pas encore de preuve formelle qu'ils aient agi à plusieurs.

L'homme portait un masque à gaz et un gilet pare-balles et était habillés en noir, selon Dan Oates, le chef de la police d'Aurora interrogé par NBC.

À l'heure actuelle, personne ne sait pourquoi le ou les individus ont ouvert le feu.

Obama "choqué" par la fusillade "atroce et tragique"

Le président des États unis Barack Obama s'est dit "choqué" par cette fusillade "atroce et tragique" et a promis que justice serait faite.

Michelle (son épouse NDLR) et moi sommes choqués et attristés par la fusillade atroce et tragique au Colorado (...) Mon administration fera tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir les habitants d'Aurora en ce moment extraordinairement difficile", a affirmé M. Obama.

"Nous nous engageons à ce que les responsables rendent des comptes devant la justice, à assurer la sécurité de nos compatriotes et à prendre soin des blessés", a ajouté le président dans un communiqué diffusé depuis la Floride (sud-est) où il a passé la nuit.

"Comme nous le faisons lorsque nous nous retrouvons face à des moments sombres et difficiles, nous devons nous rassembler, comme une grande famille américaine. Nous devons tous penser aux habitants d'Aurora et prier pour eux, alors qu'ils doivent affronter la perte de parents, d'amis et de voisins, et nous devons être solidaires d'eux dans les heures et jours difficiles à venir", a conclu M. Obama.

La promotion du film annulée

Le troisième volet de la saga des Batman de Christopher Nolan était l'évènement cinéma mondial de l'été. Le film doit sortir en salle la semaine prochaine mais plusieurs projections en avant-première étaient programmé un peu partout dans le monde. Mais la tuerie va modifier considérablement la tournée promotionnelle du film.

La police de New York a de son côté annoncé qu'elle renforcerait les mesures de sécurité dans les cinémas diffusant Batman "par précaution contre d'éventuels imitateurs et pour améliorer le sentiment de sécurité des spectateurs".

A Paris, l'équipe du film, dont les acteurs Christian Bale, Anne Hathaway, Marion Cotillard et Morgan Freeman, a suspendu sa tournée de promotion après la fusillade.

Depuis Hollywood, le studio Warner Brothers, qui a produit le film, s'est dit "profondément attristé" par la tuerie.

Le film "The Dark Knight Rises" doit sortir le 25 juillet dans les salles belges et néerlandaises. En Belgique, le film est distribué par Fox-Warner. "Nous ne faisons pour l'instant aucun commentaire et attendons une communication officielle", a indiqué Fox, contacté par l'agence Belga.

Le précédent Columbine

Triste coïncidence, seulement une trentaine de kilomètres séparent l'université de Columbine et le cinéma où la fusillade a eu lieu ce vendredi.

En 1999, le Colorado avait été le théâtre du massacre de Columbine, quand deux adolescents avaient abattu treize personnes dans une fusillade préméditée dans un lycée, avant de se donner la mort.

Le Vif.be

Nos partenaires