100.000 personnes manifestent contre l'austérité en Grèce

12/02/12 à 22:06 - Mise à jour à 22:06

Source: Le Vif

Environ 100.000 personnes, selon la police, ont participé dimanche à des manifestations en Grèce, émaillées d'incidents entre policiers et groupes de manifestants alors que des bâtiments et des magasins étaient saccagés ou en flammes à Athènes.

100.000 personnes manifestent contre l'austérité en Grèce

© Image Globe

Dans la capitale grecque, la police a recensé près de 80.000 manifestants en fin soirée tandis qu'à Salonique, deuxième ville grecque dans le nord, leur nombre a atteint 20.000.

Des dizaines de milliers de manifestants ont commencé à affluer vers 16H00 sur la place Syntagma devant le Parlement à Athènes et continuaient d'occuper les lieux à 19H00 malgré les gaz lacrymogènes tirés par la police pour disperser la foule.

Dans le centre ville, transformé en champ d'affrontements, les manifestants ont jeté des cocktails Molotov et des pierres contre les forces anti-émeutes. La situation est restée "hors de contrôle" pendant plus de deux heures, selon une source policière.

Comme dans les manifestations massives de juin et d'octobre 2011, les protestataires les plus radicaux ont prélevé à coup de masse le marbre des bâtiments du centre-ville pour constituer leurs munitions.

Un café évacué, une banque et un magasin étaient en flammes vers 20 heures. Des pompiers et policiers dépêchés sur les lieux tentaient de circonscrire les incendies.

A Salonique, des heurts ont également éclaté entre les manifestants et les policiers qui ont riposté en tirant des gaz lacrymogènes.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires