10 choses que vous ne saviez pas encore sur l'assassinat de Kennedy

05/07/15 à 12:48 - Mise à jour à 17:13

Source: Le Vif

Que c'est Lee Harvey Oswald qui est officiellement l'assassin de Kennedy n'a rien d'un scoop. Que ce dernier a lui-même été assassiné par Jack Ruby non plus. Pas plus que le foisonnement des thèses conspirationnistes. Mais voici dix choses que vous ne saviez peut-être pas encore sur le meurtre de JFK.

10 choses que vous ne saviez pas encore sur l'assassinat de Kennedy

© Reuters

1 Lee Harvey Oswald n'a pas été arrêté pour le meurtre de JFK

Lee Harvey Oswald a en réalité été arrêté parce qu'il aurait blessé mortellement par balle un policier 45 minutes après le meurtre de Kennedy. Lee nia être l'auteur de ces deux meurtres.

2 Tuer le président n'est pas un crime fédéral en 1963

Malgré le meurtre de trois présidents américains - Abraham Lincoln, James Garfield et William McKinley - la tentative de meurtre ou le meurtre d'un président ne sera un crime fédéral qu'à partir de 1965. S'il n'avait pas été tué, Oswald aurait été jugé au Texas.

3 Il y a eu quatre jours de deuil à la télévision

Le 22 novembre 1963 à 12h40, soit à peine 10 minutes après les faits, CBS émet une première émission spéciale. Les quatre jours suivants, les chaînes CBS, NBC et ABC ont interrompu leurs programmes pour pouvoir suivre les évènements en direct. Le meurtre de Kennedy a été la plus longue interruption des programmes avant que n'arrive le 11 septembre 2011.

4 Le meurtre de Lee Harvey Oswald est le premier meurtre en direct à la télévision

Le 24 novembre 1963, lorsqu'il est transféré vers une autre prison, Jack Ruby, propriétaire d'une boîte de nuit, assassine Lee Harvey Oswald devant les caméras des chaînes de télévision. Oswald meurt deux jours et sept minutes après le président Kennedy et dans le même hôpital.

5 C'est la seule fois ou un président prête serment devant une femme

99 minutes après les faits, le vice-président Lyndon Johnson prête serment à bord de Air Force One. À ses côtés Jacqueline Kennedy et la juge Sarah Hughes. C'est la seule fois de l'histoire des États-Unis que cet acte solennel se passe devant une femme.

6 Oswald a tenté d'assassiner l'un des ennemis de Kennedy

8 mois avant que Lee Harvey Oswald assassine JFK, il a tenté d'assassiner un ancien général anticommuniste Edwin Walker. Après son renvoi de l'armée américaine en 1961, Walker devient l'un des plus ardents opposant au gouvernement Kennedy. La commission Warren chargée de résoudre le meurtre du président découvre que Oswald a tenté de tuer Walker à son domicile. Le général ne fut que légèrement blessé par des éclats de balles.

7 Jacqueline Kennedy n'accompagnait que rarement son mari

La femme du président n'avait pas l'habitude d'accompagner son mari lors de ses voyages politiques. Hasard des circonstances, elle décide néanmoins de se joindre à lui en ce 21 novembre pour sa tournée au Texas.

8 Jacqueline Kennedy a gardé ses vêtements tachés

Après le meurtre, Jackie Kennedy refuse d'enlever son tailleur Chanel rose qui est pourtant imbibé de sang. " Je veux montrer ce qu'on a fait à Jack" déclare-t-elle à Lady Bird Johnson, la femme du nouveau président. Elle enlève par contre son alliance pour la passer au doigt de son mari. Une bague qu'on lui rendra par après. Le tailleur ne sera jamais lavé et est conservé dans les archives nationales. La famille a demandé que celui-ci ne soit pas exposé au public avant au moins 2103.

9 Un enterrement suivi en masse

Pas moins de 250.000 personnes ont rendu un dernier hommage au président défunt. Des dizaines de milliers de gens furent refoulés alors que beaucoup avaient passé la nuit dans le froid pour parcourir les files kilométriques. Des personnalités venant de plus de 100 pays ont assisté aux funérailles. C'est le plus grand rassemblement de personnalité que les États-Unis ont connu sur leur territoire.

10 Le jour de l'enterrement de JFK est aussi l'anniversaire de son fils

John F. Kennedy est enterré le 25 novembre. Ce jour triste est aussi le jour ou John Jr. fête ses trois ans. Deux jours plus tard, Caroline, la fille de Kennedy, fête elle ses six ans.

Nos partenaires