10 ans pour reconstruire Christchurch

03/03/11 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

Une décennie sera nécessaire pour remettre totalement sur pied la deuxième ville de Nouvelle-Zélande, touchée le 22 février par un tremblement de terre meurtrier.

10 ans pour reconstruire Christchurch

© EPA

Quelques secondes de secousse, dix ans de reconstruction. Celle de Christchurch, principale ville de l'île du sud de Nouvelle-Zélande, prendra "plus de dix ans", a déclaré ce jeudi le ministre du Développement économique David Carter.

Le dernier bilan du séisme survenu le 22 février à la mi-journée fait état de 161 morts. La police estime qu'il devrait grimper jusqu'à 240 morts, en raison des personnes portées disparues, qui n'ont quasiment aucune chance d'être retrouvées vivantes. Le dernier survivant a été extirpé des décombres le lendemain du séisme.

Un tiers du centre-ville de Christchurch, où se trouvaient la plupart des bureaux, a été détruit ou est en passe de l'être pour cause d'immeubles fissurés. "Vous pouvez voir qu'avec le niveau de destruction que nous avons dans le centre des affaires, cela ne pourra pas rouvrir avant des mois", a déclaré le maire Bob Parker. La cité reste néanmoins déterminée à accueillir les matchs de la Coupe du monde de rugby à l'automne."Fondamentalement, absolument et totalement", a promis Parker.

Christchurch doit accueillir sept matchs, dont deux quarts de finale, lors du Mondial prévu du 9 septembre au 23 octobre prochains. Un rapport d'évaluation doit être rendu le 15 mars afin de déterminer si l'AMI Stadium qui a subi des dégâts mineurs, peut accueillir des rencontres, avant une décision finale de l'organisateur de la Coupe du monde. Les autorités sont préoccupées par les questions d'hébergement et envisagent de faire appel à des bateaux de croisière pour accueillir les supporters.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires