Intempéries - Plan catastrophe à Aerschot - les derniers voyageurs évacués vers 23 heures - Infrabel

04/01/14 à 00:11 - Mise à jour à 00:11

Source: Le Vif

(Belga) L'évacuation des quelque 500 passagers bloqués dans trois trains dans les environs d'Aerschot, en Brabant flamand, à la suite de la suite de la chute d'un arbre sur les voies a démarré vers 21h15. Elle s'est achevée peu après 23 heures, a indiqué le porte-parole d'Infrabel. Deux des trois trains avaient été évacués avant 22 heures. Les voyageurs ont été transportés jusqu'à une gare de la région d'où ils ont pu poursuivre leur voyage interrompu depuis 18 heures, à la suite de la chute d'un arbre qui a engendré une rupture de la caténaire et endommagé la vitre avant d'un des trains.

Selon le porte-parole d'Infrabel, les voyageurs auront tous rejoint leur domicile en fin de soirée. L'incident lié aux intempéries n'a pas fait de blessé. Le bourgmestre de la commune d'Aerschot a toutefois déclenché le plan catastrophe communal en raison de la durée de l'attente pour les passagers. Selon Infrabel, l'opération d'évacuation a pris du temps en raison de plusieurs facteurs. La caténaire alimentée en 3000 volts est tombée sur un des trains. Les trains se sont trouvés à l'arrêt en rase campagne. Enfin, il n'a pas été aisé de trouver des bus de remplacement, un vendredi soir des vacances de Noël. Les travaux de réparation proprement dit ont été entrepris sitôt l'évacuation terminée. Le trafic ferroviaire devrait reprendre son cours normal samedi matin. Par ailleurs, la tempête a également engendré des difficultés pour le trafic des trains sur la ligne entre Malines et Louvain et entre Malines et Termonde. Des bus-navette ont été mis en service. Infrabel espère dans ces cas également que la situation sera rétablie samedi matin. Les dégâts occasionnés par la foudre en gare de Louvain ont par ailleurs engendré des retards en direction de la côte et de Liège. (Belga)

Nos partenaires