Vidéo: ils ont été une centaine à plonger dans la Meuse à Huy par un temps glacial

26/02/18 à 10:18 - Mise à jour à 10:18

Une petite centaine de nageurs a relevé le défi dimanche matin de traverser la Meuse à Huy, sur une distance de 120 mètres, par une température qui n'excédait pas les 3 degrés. La température extérieure, quant à elle, avoisinait les -2 degrés. Un défi ou plutôt une compétition qui a rassemblé les clubs de natation de tout le pays mais aussi de pays voisins.

La traversée hivernale de la Meuse à Huy, événement annuel incontournable pour de nombreux clubs de natation, a compté 97 inscrits. La température de l'eau, à peine positive, n'a pas découragé ces nageurs entraînés. Nombre d'entre eux participent d'ailleurs à des compétitions européennes et internationales où les températures frôlent 0 degré.

Au total, la compétition a compté 130 départs pour une distance approximative de 120 mètres de long, une traversée qui s'effectue en 4 ou 5 minutes. Cette année, le courant était faible, c'est pourquoi le départ de la course a été donné assez proche en diagonale de l'arrivée.

"Avec l'adrénaline qu'on ressent avant de faire le grand saut, on a bien chaud. Il faut dire que même si on vient nager toutes les semaines, on ressent une certaine euphorie à l'intérieur", explique Maxime Lissels, jeune nageur expérimenté.

La température de l'eau à peine positive, n'a pas découragé ces nageurs entraînés. Nombre d'entre eux participent d'ailleurs à des compétitions européennes et internationales où les températures frôlent les 0°. "On participe au championnat du monde chaque année, une année sur deux c'est en Angleterre. Les autres années ça varie, ça peut être en Sibérie, en Laponie etc. On nage dans des eaux qui dépassent à peine le 0°C et où la température extérieur dépasse les -10°C", précise Marc Bertrand, président de l'asbl Cool Huy.

En savoir plus sur:

RTL Actuplus de vidéos

RTL Magazine TVplus de vidéos

RTL Sportplus de vidéos

RTL Peopleplus de vidéos

Nos partenaires