Une mutuelle pour payer ses amendes dans les transports parisiens

04/05/10 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Le Vif

C'est ce qu'ont imaginé des jeunes voyageurs parisiens qui luttent pour la gratuité.

Une mutuelle pour payer ses amendes dans les transports parisiens

© EPA

Des fraudeurs aux transports en commun ont inventé des mutuelles pour rembourser leurs amendes. C'est ce que rapporte Le Parisien ce lundi matin. Le principe est simple. Comme une mutuelle santé, chaque adhérent verse chaque mois une cotisation pouvant varier de 5¤ à 7¤. Mais ici, les versements alimentent une cagnotte qui sert à payer leurs contraventions.

Il est difficile de quantifier le nombre de ces resquilleurs. Des groupes d'amis, habitants d'un même quartier ou étudiants d'une université seraient rassemblés dans une dizaine de mutuelles en région parisienne, croit savoir le quotidien.

Non déclaré juridiquement, car l'appel à la fraude est sanctionné par la loi, les adhérents confient "ne pas aimer faire parler d'eux mais préférer le bouche à oreille". Pourtant, le phénomène fait déjà beaucoup parler de lui. Au-delà du système de remboursement des amendes, les voyageurs s'engagent pour la gratuité des transports. Au même titre qu'un autre service public, ils revendiquent l'accessibilité à tous des transports en commun. Un dispositif déjà mis en place dans plusieurs villes de France comme Châteauroux ou Compiègne.

Selon la radio française RTL, la RATP enregistre 5% de fraudeurs, l'équivalent d'un manque à gagner de 80 millions d'euros chaque année. La RATP et le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France) qui ont qualifié le phénomène de "marginal" n'ont pas souhaité réagir.

Emilie Weynants

Nos partenaires