Une "boule de feu" dans le ciel de l'Oural passionne les internautes russes

20/11/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Belga

Une mystérieuse "boule de feu", filmée par des amateurs dans la région de l'Oural, fascinaient jeudi les internautes russes, qui multipliaient les théories sur son origine, allant de la météorite à la soucoupe volante, en passant par des explosions d'origine militaire.

Une "boule de feu" dans le ciel de l'Oural passionne les internautes russes

© Capture d'écran Youtube

A travers les nuages, dans la nuit profonde de la ville de Riéj, à 1.500 km de Moscou, une lumière violette a été aperçue, devenant de plus en plus intense jusqu'à irradier le ciel d'une couleur jaune vif, ressemblant ainsi à une explosion. Des vidéos postées sur internet par des témoins ayant filmé l'étrange phénomène ont déjà été visionnées plus de 700.000 fois.

A l'instar des internautes, qui échangeaient des théories parfois loufoques, les journalistes et les chercheurs ont tenté de trouver des explications à cette "boule de feu". "On dirait une explosion nucléaire", a lancé un présentateur de la chaîne de télévision d'information Rossiya 24, tandis qu'un chercheur spécialisé en météorites, Viktor Grokhovski a dit "douter qu'il s'agisse d'une météorite". Selon un site d'information local, E1, le phénomène a été filmé près d'une base militaire où d'anciennes armes sont actuellement détruites, notamment de la poudre à obus, ce qui pourrait être à l'origine de la lumière. Mais les autorités locales ont démenti l'existence d'un quelconque "incident". "Dans notre région, il n'y a pas d'accidents, il n'y a pas d'incidents ou de catastrophes", a affirmé Natalia Zirianova, la porte-parole de la région de Sverdlosk, où se situe Riéj. En février 2013, une pluie de météorites s'était abattue sur la ville de Tcheliabinsk, à 300 kilomètres au sud de Riéj.

En savoir plus sur:

Nos partenaires