Un Suédois rédige jusqu'à 10 000 articles par jour pour Wikipédia

16/07/14 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

Sverker Johansson et son robot ont créé 2,7 millions d'articles, lors des sept dernières années, pour le plus grand site encyclopédique en ligne, révèle le Wall Street Journal. Des méthodes qui font grincer des dents.

Un Suédois rédige jusqu'à 10 000 articles par jour pour Wikipédia

© REUTERS/Gary Cameron

Incroyable ! Ça se passe à Falun, au centre de la Suède, un peu plus au nord de Stockholm, Sverker Johansson pourrait être l'auteur le plus prolifique connu.

Durant son temps libre (intensément rentable), le contributeur bénévole de 53 ans peut revendiquer 2,7 millions d'articles en ligne, soit 8,5 % de toute la bibliothèque participative, selon Wikimedia Analytics, qui mesure le trafic du site. Ces statistiques le placent premier auteur en terme de volume, loin devant tous les autres collaborateurs.

À quoi consacre-t-il ses articles ? Surtout à des papillons ou des coléoptères appartenant à des espèces rarissimes, mais pas uniquement.

Deux tiers de ses productions sont en langue suédoise et le reste en dialectes philippins, langue maternelle de sa femme. Il s'était fait brièvement connaître grâce à une carte de Basey en Philippine suite au passage d'un typhon meurtrier. À l'aide d'une base de données avec les coordonnées de la population et toute information utile, les habitants pouvaient se référencer sur ce site et vérifier si leurs proches avaient été atteints par la tempête.

Ce surdiplômé en linguistique, en économie et en génie civil a créé un programme informatique (un bot) baptisé "Lsjbot". Formaté, ce dernier récolte et archive des informations jugées pertinentes et correspondant aux sujets qui n'ont pas encore leur page sur Wikipédia, ensuite l'article est publié sur la plate-forme. "Je fais ceci pour créer la démocratie absolue en ligne", a déclaré M. Johansson au Wall Street Journal.

Il est devenu courant d'utiliser des bots pour fructifier son contenu, à tel point que les puristes de l'encyclopédie critiquent ces méthodes. Même si Sverker Johansson a reçu l'aval des utilisateurs réguliers de Wikipédia pour son projet, il doit donc continuer à défendre son joujou face aux plus sceptiques. "Les robots peuvent s'avérer utiles dans l'approfondissement d'un article lorsqu'il s'agit de s'attaquer à des notions techniques telles que le règne animal. Bien que les tigres et les éléphants ont beaucoup de pages, les vers et les insectes sont sous-représentés", affirme M. Johansson.

Autre exemple, dans l'édition suédoise de Wikipédia, le producteur compulsif avance qu'il y a plus de 150 articles sur des personnages de la série "Le Seigneur des Anneaux", et moins de 10 sur les gens de la guerre du Vietnam. "Je n'ai rien contre Tolkien et je suis aussi plus familier avec la lutte contre Sauron que l'offensive du Têt, mais est-ce vraiment une encyclopédie bien équilibrée?" s'interroge-t-il.

Lucide, Sverker Johansson a conscience du fait que l'ordinateur ne peut pas tout écrire et tout transmettre seul et peut aussi engendrer des erreurs. L'humain doit donc garder le contrôle de la machine.

Réda Bennani (St.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires