Un Moscovite sauve les chiens errants de Sotchi d'une mort certaine

11/02/14 à 12:30 - Mise à jour à 12:30

Source: Le Vif

Au mois de janvier dernier, les autorités russes annonçaient leur intention d'exterminer les chiens errants de Sotchi en vue de préparer les Jeux olympiques d'hiver. Une mesure contre laquelle Igor Ayrapetyan, un Moscovite de 41 ans, s'est empressé de réagir.

Un Moscovite sauve les chiens errants de Sotchi d'une mort certaine

© Image Globe

Quelques semaines avant l'ouverture des JO de Sotchi, le gouvernement russe avait fait appel à une agence d'extermination d'animaux errants pour débarrasser les rues de la ville de ses chiens. Une mesure certes peu humaine, mais nécessaire pour assurer la sécurité et le bon déroulement de l'évènement, ont assuré les responsables locaux.

Bien que le Comité olympique ait affirmé que les chiens seraient en grande partie envoyés dans des refuges, plusieurs pétitions ont immédiatement été lancées pour empêcher le "nettoyage". Sans succès.

Igor Ayrapetyan, résidant à Moscou, a décidé d'agir. Lui aussi compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour "débarrasser" la ville de ses chiens errants. Il s'est donc rendu lui-même à Sotchi pour récupérer autant de chiens que le permettait l'espace de son 4X4.

Il a ainsi embarqué 11 chiens et les a ramenés chez lui, à Moscou, où il a trouvé des personnes prêtes à les accueillir. Il a créé une page Facebook sur laquelle il raconte son périple et donne des nouvelles des chiens recueillis. Le bon samaritain est déjà en train de planifier son prochain aller-retour.

De plus en plus de Russes semblent se mobiliser pour défendre la cause des chiens de Sotchi, à l'image de Vlada Provotorova, une dentiste de la ville qui a elle aussi recruté des amis pour récupérer le plus de chiens possibles et leur trouver un refuge, ou du milliardaire et défenseur des animaux Oleg Deripaska, qui a fourni 15 000$ pour construire un refuge sur un terrain donné par le gouvernement local et a promis de donner 50.000$ par an pour financer les opérations de défense des animaux.

Nos partenaires