Un greviste de la faim accusé d'avoir mangé des burgers gagne son procès

29/07/10 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Le Vif

Un Tamoul sri-lankais, qui avait mené une grève de la faim devant le Parlement britannique, a obtenu des dommages-intérêts de journaux qui l'accusaient d'avoir rompu son jeûne en mangeant des hamburgers.

Un greviste de la faim accusé d'avoir mangé des burgers gagne son procès

© Thinkstock

Les tabloïdes The Daily Mail et The Sun devront verser à Parameswaran Subramanyam près de 80.000 livres (95.000 euros) au total, a indiqué son avocat.

M. Subramanyam avait mené une grève de la faim pendant 23 jours afin de protester contre la situation de la minorité tamoule au Sri Lanka. Mais les journaux avaient affirmé qu'il avait mangé des hamburgers en catimini.

"Le plaignant n'a consommé aucune nourriture durant la totalité de sa grève de la faim", a déclaré le juge de la Haute Cour de Londres. "Les articles (des journaux) ont heurté l'intégrité du plaignant", a-t-il ajouté, précisant que M. Subramanyam avait été "exclu" par sa communauté qui estimait qu'il avait "trahi" la cause tamoule.

"J'ai été l'objet de menaces de morts et, dans la communauté tamoule, des textos circulaient disant "Tuons Parameswaran"", a-t-il déclaré.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires