Twitter, nouvelle Terre promise ?

04/12/11 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

Prêtres, évêques et même cardinaux ont commencé à "tweeter" sur les réseaux sociaux, histoire de ne pas rater le coche d'un moyen de communication universel et instantané.

Twitter, nouvelle Terre promise ?

Le cardinal Gianfranco Ravasi, président bouillonnant d'idées du Conseil pontifical de la culture, équivalent d'un "ministère", est à la pointe du mouvement. Depuis le 20 juin, il envoie des tweets quotidiens, reprenant une petite phrase de la Bible adaptée aux débats du moment, ou, plus rarement, évoquant une rencontre ou résumant une de ses réflexions. Ainsi, le 29 novembre, une phrase de Karol Wojtyla : "Il n'y a pas d'espérance sans peur, ni de peur sans espérance."

Selon le vaticaniste Paolo Rodari du quotidien Il Foglio, au moins quatre autres cardinaux - le Brésilien Odilo Scherer, l'Américain Sean Patrick O'Malley, l'Italien Angelo Scola et le Sud-Africain Wilfrid Fox Napier - envoient des tweets.

Le pape lui-même avait symboliquement envoyé, le 28 juin d'une tablette numérique iPad, un tweet pour donner sa bénédiction à un nouveau site Internet du Vatican. Benoît XVI, âgé de 84 ans et qui écrit toujours ses discours à la main, n'a toutefois pas le réflexe d'envoyer des tweets.

Selon Richard Rouse, laïc chargé des réseaux sociaux au "ministère" de la Culture du Vatican, faire entendre la voix de l'Eglise à travers blogs et tweets est indispensable mais délicat : "Nous ne pouvons nous contenter de rester à côté et de regarder mais nous ne pouvons non plus devenir dépendants de réseaux qui apparaissent, croissent et disparaissent."

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires