Rififi aux championnats du monde de scrabble

24/10/11 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Le Vif

La lettre G a failli plonger le monde des joueurs de scrabble dans l'émoi le plus profond. L'un des participants des championnats du monde a été accusé d'avoir subtilisé la lettre G pour augmenter ses chances. Selon le quotidien anglais The Independent, il n'échappa que de peu à la fouille au corps.

Rififi aux championnats du monde de scrabble

© Reuters

Les championnats du monde se déroulent en anglais et rassemblent 116 concurrents venus de 44 pays.

En effet, nul besoin d'avoir la bosse des langues pour cartonner au scrabble. Une mémoire photographique suffit selon Brett Smitheran, l'un des participants. Le vrai talent d'un bon joueur de scrabble consiste à savoir calculer les probabilités. La preuve ? Nombre des meilleurs joueurs sont des programmeurs ou des mathématiciens.

La lettre G a disparu


L'incident, le plus controversé depuis qu'un joueur fut accusé d'avoir mangé une lettre, s'est produit lorsqu'un joueur thaïlandais, Challapat Itthi-Aree, a exigé qu'un autre joueur, Ed Martin, soit fouillé au corps pour retrouver la lettre G. Une lettre qui selon lui avait mystérieusement disparu.

Les juges ont néanmoins laissé sa fierté à Ed Martine en n'autorisant pas la fouille au corps. De toute façon cette malheureuse lettre G ne changeait rien au résultat final, précise le correspondant à Varsovie du quotidien anglais The Independent.

Pour la petite histoire ces championnats du monde ont été remporté haut la main par le Néo-zélandais Nigel Richards grâce à ses 95 points pour le mot "omnified" (universalisé)

LeVif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires