Que fait-on quand on pense que l'on va mourir ?

18/01/18 à 13:43 - Mise à jour à 13:47

Source: Slate

Les habitants d'Hawaï ont pu expérimenter bien malgré eux l'idée d'une mort imminente. Leurs réactions furent variées. Tous n'en sont pas sortis grandis.

Que fait-on quand on pense que l'on va mourir ?

© iStock

Une alerte a été envoyée par erreur samedi aux habitants de l'archipel d'Hawaï les avertissant que le territoire était visé par un missile balistique et les enjoignant de se mettre à l'abri. Les habitants, s'ils voulaient survivre, n'avaient que 12 à 13 minutes pour réagir. Si plusieurs élus locaux ont démenti l'information au bout de quelques minutes, le message officiel d'erreur n'est lui arrivé que près de 40 minutes après l'alerte. Le temps pour beaucoup de se voir mourir.

Slate revient sur plusieurs témoignages de la panique qui régnait sur l'île. Car comment doit-on réagir s'il nous reste moins d'un quart d'heure à vivre ? Une question à laquelle chacun à une manière toute personnelle de répondre.

Partager

"Il n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle." Albert Einstein

Les gens courraient dans tous les sens. Certains pleuraient, d'autres étaient comme tétanisés, hagards. Quelques-uns riaient et se dirigeaient vers la plage. Car, tant qu'à mourir, autant le faire sur une plage immaculée, un cocktail à la main. D'autres ont envoyé des messages d'amour à leur famille au grand complet. "C'est ce qu'on fait dans ces cas-là, non ?". Quelques-uns se sont même demandé ce qu'il allait arriver à leur chat. C'était là leur première préoccupation. Beaucoup, plus prosaïquement, se sont contentés d'aller voir sur internet, histoire de vérifier si tout cela était bien vrai. Un bon choix. Dans ce cas-ci.

Pour rappel, selon une infirmière en soin palliatif qui a soigné de nombreux mourants, le top 5 des regrets avant de mourir est:

  1. De ne pas avoir eu le courage de vivre sa vie comme on l'entendait et pas comme les autres voulaient pour moi.
  2. D'avoir travaillé si dur.
  3. De ne pas avoir eu le courage d'exprimer ses sentiments.
  4. De ne pas être resté en contact avec ses amis.
  5. De ne pas s'être autorisé à être plus heureux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires