Que deviennent les bagages perdus dans les aéroports ?

10/02/15 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Figaro

Une entreprise américaine s'est spécialisée dans le rachat des bagages égarés dans les aéroports.

Que deviennent les bagages perdus dans les aéroports ?

L'entreprise familiale américaine rachète des bagages égarés par les voyageurs pour ensuite les revendre. © BELGA

C'est à Scottsboro, petite ville au nord de l'Alabama (États-Unis), que la famille Owens s'adonne à ce drôle de commerce, initié en 1970 par Doyle Owens, qui se lançait alors dans l'aventure avec trois-cents dollars empruntés à une banque.

Aujourd'hui, porté par son succès, le Lost Luggage Store ("Magasin des bagages perdus") est devenu un véritable lieu touristique dans sa région et attise la curiosité de nombreux médias, du Washington Post au Wall Street Journal.Après la mort du fondateur, ses deux enfants ont repris en main le bâtiment de 4 600 m² au sein duquel se côtoient vêtements, brosses à dents et poussettes.

Unclaimed Baggage Center, où se côtoient vêtements, brosses à dents et poussettes.

Unclaimed Baggage Center, où se côtoient vêtements, brosses à dents et poussettes. © DR

Mode opératoire

Mais comment ces articles atterrissent-ils dans cette immense boutique? "Passé une période de trois mois au cours de laquelle les propriétaires peuvent se manifester, les compagnies aériennes nous revendent les bagages devenus orphelins (environ un pourcent). Ils arrivent alors en semi-remorques à notre usine, où ils sont triés par notre personnel, qui n'en garde que les meilleurs. Notre objectif est de vendre, donner, recycler et trouver un nouveau foyer pour les objets perdus", détaille le site internet de l'entreprise. Environ sept mille objets "orphelins" seraient ainsi quotidiennement acheminés vers le centre.

Parmi ceux-ci, certains sont insolites, comme une caméra de la NASA, censée équiper un satellite, ou un système de guidage de missiles destiné à être utilisé par l'armée américaine. Dans ces (rares) cas, les trouvailles ne sont toutefois pas mises en vente et retournent le plus rapidement possible à leur propriétaire, facilement identifiable.

Votre ordinateur s'y trouve peut-être

Si vous avez un jour égaré une valise sur laquelle vous n'avez jamais remis la main, peut-être celle-ci s'est-elle retrouvée outre-Atlantique, vendue aux chercheurs et/ou aux curieux. Statistiquement, cette probabilité est d'ailleurs plus importante pour un résident européen. En effet, selon un rapport de Société internationale de Télécommunication aéronautique, le Vieux Continent posséderait le ratio bagages perdus /nombre de voyageurs le plus élevé du globe : neuf valises pour mille passagers, contre 3,2 en Amérique du Nord et deux en Asie. (A.V.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires