Pris en autostop par le président Mujica

16/01/15 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

Un homme faisant de l'autostop sur une route du sud-ouest de l'Uruguay a eu la surprise d'être pris par un véhicule dans lequel circulaient le président du pays, José Mujica, et son épouse, rapporte vendredi le journal El Observador.

Pris en autostop par le président Mujica

José Mujica © Reuters

Le 5 janvier, Gerhald Acosta, employé à l'usine de cellulose de Montes del Plata, s'est vu interdire l'entrée sur le site car ses papiers d'identité étaient périmés. Il est alors rentré chez lui, en tendant le pouce. Sous le soleil, en plein été austral, "j'ai marché un moment, 25 ou 30 voitures sont passées, mais aucune ne s'est arrêtée", a-t-il raconté El Observador.

Puis soudain, une camionnette avec une plaque officielle suivie d'une autre voiture ont stoppé. Le conducteur de la voiture lui a demandé où il se rendait. "Je lui ai dit que j'allais à Juan Lacaze. Il m'a répondu qu'il pouvait m'avancer jusqu'à Anchorena (où se trouve une résidence présidentielle, NDLR) et m'a dit d'aller dans la camionnette. Quand je suis monté, je me suis dit (à propos de la conductrice) : 'Cette femme, je la connais'. C'était Lucia (Topolansky, sénatrice et épouse de "Pépé" Mujica), avec leur chienne Manuela, et Pépé était assis devant".

"Le voyage a été court, mais ils ont été très aimables", a commenté M. Acosta, qui a posté sur Facebook des photos de ses chauffeurs inattendus.

Célèbre pour son peu de goût pour le protocole et son style de vie modeste, le président Mujica cèdera son poste le 1er mars après cinq ans de mandat au cours desquels il s'est aussi distingué par son langage familier et sa simplicité, comme la fois où il a été aperçu dans une quincaillerie en train d'acheter une lunette de toilettes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires