Pourquoi les sportifs crachent-ils ?

25/06/12 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Le Vif

Cet aspect peu reluisant des sportifs ne serait pas uniquement dû à un manque de savoir-vivre. L'explication serait scientifique.

Pourquoi les sportifs crachent-ils ?

© Reuters

Loin d'être limitée à une façon de montrer son mépris, l'expectoration salivaire des sportifs - et des footballeurs en particulier- aurait une explication scientifique. Contacté par Slate.fr, Bruno Sesboüé de l'Institut régional de médecine du sport de Caen explique que "la stimulation sympathique (accélération du coeur) modifie la composition de la salive qui contient moins d'eau et devient plus filante ou plus collante". Et de ce fait fort désagréable en bouche. C'est ce qui pourrait expliquer le besoin irrépressible de s'en délester, et ce peu importe si l'on est observé par des milliers, voire des millions, de personnes.

Cité par Slate.fr, le directeur de l'Institut de recherche biomédicale et d'épidémiologie du sport (Irmes) à l'Insep, Jean-François Toussaint, précise que l'exercice physique agit également sur la sécrétion de mucus "L'augmentation du débit respiratoire lié à l'exercice stimule la muqueuse qui tapisse les bronches et lui fait produire plus de mucus bronchique, mécanisme de défense naturel contre les bactéries, les poussières et autres éléments présents dans l'air. Le premier réflexe est de cracher ce surplus de mucus lié à l'activité sportive."

Voici une explication des plus limpides et pourtant on peut dès lors se poser la question de savoir pourquoi cette manie est si spécifique au footballeur ou au rugbyman. Parce qu'après tout, on ne voit jamais, ou presque, un basketteur ou un joueur de tennis ou encore un joueur de golf se laisser aller à ce genre de geste d'une fraîcheur toute relative. Il est vrai que c'est beaucoup moins admis dans ces sports et que ceux-ci écopent régulièrement de sévères amendes s'ils se lâchent un peu trop. Ceci dit, pour le professeur Toussaint cité par Slate.fr, cela s'explique surtout par la taille des stades. Les joueurs de foot et de rugby ne sont souvent visibles que de très loin et ne sont pas physiquement proches des spectateurs. Une distance appréciable lorsqu'on veut expectorer, ou même pire se soulager, en toute discrétion. Hélas ! Depuis l'installation de caméras, cette impunité n'est plus de mise et les joueurs pourraient épargner nos âmes sensibles et y songer avant de nous gratifier d'un concert de raclement et autres indélicatesses.

LeVif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires