Pourquoi la file d'à côté avance-t-elle toujours plus vite?

12/11/15 à 10:52 - Mise à jour à 13:46

Source: Metro

Coincé dans les embouteillages ou à la caisse du supermarché, on a souvent l'impression que la file d'à côté avance plus vite que celle que l'on a choisie. Dans un livre intitulé "Why Does the Other Line Always Move Faster?" relayé par le quotidien britannique Metro, David Andrews tente de répondre à cette question.

Pourquoi la file d'à côté avance-t-elle toujours plus vite?

© iStock

N'en déplaise à Benoît "Dieu" Poelvoorde qui l'énonce comme une loi dans le film Le Tout Nouveau Testament, la file d'à côté n'avance pas toujours plus vite et non, il ne s'agit pas d'un complot universel qui veut que vous choisissiez la file la plus lente au moment où vous êtes le plus pressé.

D'après David Andrews qui a étudié l'histoire et la psychologie des files d'attente, cette impression provient d'une perception différente du temps selon que l'on attend ou que l'on est occupé. Quand on a la chance de se retrouver dans la file la plus rapide, on ne remarque pas que celle d'à côté avance plus lentement parce qu'on est train d'accélérer, de décharger ses courses, etc.

L'auteur du livre pointe également la probabilité. S'il y a trois caisses ouvertes par exemple, vous n'avez qu'une chance sur trois de vous retrouver dans la file la plus rapide, et deux sur trois que les deux autres avancent plus rapidement.

Andrews prodigue quelques conseils pour choisir la file la plus rapide :

Choisissez la file dans laquelle il y a le plus d'hommes. Il est prouvé que les hommes sont moins patients que les femmes et qu'ils sont plus enclins à abandonner et à quitter la file.

Choisissez la file de gauche. La plupart des gens sont droitiers et se tournent naturellement vers les files de droite.

Choisissez une caisse qui n'accepte que du liquide. Bizarrement, les files avancent plus rapidement quand on paie cash.

Il n'est pas toujours une bonne idée d'opter pour la caisse rapide destinée aux clients qui n'achètent qu'un nombre limité d'articles, c'est le nombre de personnes dans la file qui compte, et non la quantité de produits qu'ils achètent.

En savoir plus sur:

Nos partenaires