Plaintes contre un spot sur le " Bien manger"

12/04/12 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Le Vif

Trois plaintes ont été déposées auprès du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) contre le dernier spot "Bien manger" de la Direction générale Santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Plaintes contre un spot sur le " Bien manger"

Laurent Nys, administrateur de la Fédération Horeca et ancien conseiller communal MR à la ville de Bruxelles a envoyé sa plainte jeudi contre la publicité qu'il qualifie de "communication désastreuse", peut-on lire sur son compte twitter.

Le spot, daté de 1969 au Massachussets présente deux hommes côte à côte en train de jouer sur leur ordinateur. L'un, en surpoids, se nourrit d'aliments visiblement très gras; l'autre d'une pomme verte. Ce dernier, voyant la pomme croquée, a une illumination et dessine un croquis du logo de la marque Apple. Ensuite, une voix off déclare: "Aaah, si Jean-Claude avait mangé plus sainement, il aurait réinventé l'informatique et serait devenu milliardaire. Et surtout, il aurait trouvé une femme! ".

"Le ton décalé de la publicité ne devrait pas être adopté dans ce genre de spot gouvernemental, qui est diffusé à destination des personnes justement davantage discriminées", estime Laurent Nys, contacté par l'agence BELGA, alertée par un tweet de l'intéressé: "@fadilalaanan plainte auprès du Centre pour l'Egalité des Ch. Com désastreuse".



Une plainte a dès lors été transmise par l'ancien conseiller communal au CECLR ainsi qu'une copie au cabinet du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte.

"Je suis moi-même un peu en surpoids, et pourtant j'ai une femme, bientôt un enfant et en plus j'ai un travail. J'ai été choqué par ce spot lorsque je l'ai vu à la télévision", a-t-il ajouté.

Jeudi vers 16h00, le Centre n'avait pas encore enregistré de plainte de la part de Laurent Nys mais a indiqué avoir reçu deux autres signalements pour le même spot.

L'objectif du spot de la DG Santé était de marquer les esprits

L'objectif du spot de la Direction générale Santé de la Fédération Wallonie-Bruxelles "Bien manger" était de marquer les esprits et le ton décalé était voulu, a indiqué jeudi Gilles Doutrelepont, chef de cabinet de la ministre de la Santé et de l'Egalité des chances, Fadila Laanan. "Nous sommes au courant que le spot fait débat, mais le but était de toucher, de manière atypique, et non pas le biais de campagnes habituelles, les jeunes de 16-20 ans. Nous voulions faire passer le message que manger sainement a un impact sur la santé à long terme. Et le fait que l'on en parle était précisément l'objectif", explique le chef de cabinet.

La vague de diffusion du spot sur les chaînes de radio et télévision belges prendra fin mardi prochain. "Après, nous ferons l'évaluation de cette campagne. Et, si certaines personnes ont été blessées, ce sera pris en considération", ajoute-t-il. Pour réaliser le spot, un appel d'offres a été envoyé aux sociétés de communication et c'est la firme "Arizona films" qui l'a emporté.
La publicité a été réalisée par Nabil Ben Yadir ("Les Barons"). "Par ailleurs, le projet a été approuvé par la Commission des campagnes radiodiffusées, composée de professionnels de la santé et de la communication, qui ont confirmé que la campagne avait du sens et était appropriée pour le public cible", souligne encore Gilles Doutrelepont

Avec Belga

Nos partenaires