Philae, mécontent de son séjour sur la comète, le fait savoir sur Tripadvisor

25/11/14 à 12:16 - Mise à jour à 13:52

Source: Le Vif

Philae, le robot de l'agence spatiale européenne qui s'est posé dernièrement sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, ne semblerait pas apprécier son séjour à 500 millions de kilomètres de la terre selon un commentaire laissé sur le site Tripadvisor.

L'atterrisseur Philae était déjà pas mal bavard sur Twitter,

c'est maintenant sur le site d'avis de voyageurs Tripadvisor que le petit robot aurait laissé un commentaire, et pas des plus enjoués: "Je préférerais passer un an sur un terril...Froid, pas d'eau chaude et aucune plage. La vie nocturne est inexistante". Philae poursuit: "Il m'a fallu un temps interminable pour arriver ici (10 ans!). Je ne pense pas que le conducteur, Monsieur Rosetta, avait la moindre idée d'où il allait". Il pointe quand même quelques aspects positifs à sa mission: "Le ciel est clair, sans pollution lumineuse pour gâcher la vue spectaculaire sur les étoiles", mais déconseille quand même aux voyageurs de se rendre sur la comète, "sauf pour ceux qui veulent vraiment partir loin de tout" et avoue avoir "hâte de rentrer à la maison". Le premier robot de l'histoire à s'être posé sur une comète ne perd pas le nord et fait aussi référence dans son commentaire au Broadway Hotel de Blackpool, cet établissement qui a infligé une amende à ses clients pour l'avoir critiqué sur Tripadvisor.

Ce commentaire insolite est, on s'en doutait, le fruit de l'imagination d'un internaute qui ne manque pas d'humour. La petite blague du Britannique connu sur Twitter sous le pseudo @Brandy_Snap a fait mouche vu que son avis fictif est devenu l'un des sujets les plus populaires sur Twitter ces derniers jours. Les responsables de TripAdvisor, de leur côté, n'ont pas apprécié la plaisanterie et ont supprimé rapidement le profil parodique que le Britannique avait créé pour l'occasion. Brandy Snap a toutefois pensé à immortaliser sa blague grâce à une capture d'écran partagée sur son compte Twitter. On ne sait, par contre, pas ce qu'en a pensé l'agence spatiale européenne, si friande des tweets de son petit robot maintenant endormi à l'ombre de sa comète...

En savoir plus sur:

Nos partenaires